Ces chantiers abandonnés ou mal exécutés

Bobo-Dioulasso

La ville de Sya a connu au cours de ces derniers mois d’importants travaux réalisés dans le cadre de l’assainissement : il s’agit principalement de la construction d’égouts pour le drainage des eaux usées industrielles et excréta ainsi que de caniveaux pour l’évacuation des eaux pluviales. A peine les travaux achevés que, d’une part, des craintes sont apparues quant à la qualité de l’ouvrage et de l’autre, un chantier abandonné est devenu une réelle source d’inquiétude pour les usagers.

Emprunter certaines avenues de la commune de Bobo est plus que jamais devenu un véritable cauchemar pour les usagers. Et c’est bien connu, la plupart des rues au centre ville sont dans une situation d’impraticabilité très avancée obligeant des usagers à de longs détours pour éviter les désagréments sur certains tronçons, qualifiés d’infernal, et protéger leur monture. Le bout du tunnel cependant ne semble pas être pour demain pour les Bobolais ; eux qui sont de nouveau confrontés à des problèmes et pas des moindres dans certains secteurs de la ville.

On se rappelle encore les inondations qui ont eu lieu le 08 septembre dernier au secteur 21. Il a suffi de quelques millimètres de pluie pour voir tout le quartier les pieds dans l’eau. Les canaux d’évacuation des eaux pluviales, encore en chantier, n’ayant pas été raccordés, le secteur s’est alors transformé en une sorte de déversoir. Le trop-plein des caniveaux en construction s’est donc dirigé vers le quartier, provoquant des dégâts plus ou moins graves dans certaines familles. A l’origine de cette situation ces travaux d’assainissement qui durent depuis des années et qui sont toujours inachevés.

Pire, le chantier est abandonné depuis plusieurs mois sans que la population sache pourquoi. Pourtant, il s’agit bel et bien de la réalisation d’ouvrages d’intérêt public impliquant d’importants ministères comme celui de l’Agriculture de l’Hydraulique et des Ressources halieutiques. Le moins que l’on puisse dire est que quelque chose semble clocher dans cette affaire qui embarrasserait même les autorités municipales.

Sinon comment comprendre que des travaux d’une telle envergure, dont le lancement s’est déroulé à grand renfort de publicité, connaisse un tel blocage, qui dure depuis plusieurs mois ? Comment aussi comprendre le silence des autorités au plus haut niveau quand on sait que l’attribution des marchés obéit à un certains nombre de règles, dont les délais d’exécution ?

Pour l’instant, les travaux d’assainissement initiés dans la ville de Bobo sont en train de se transformer en un véritable cauchemar pour la population et principalement les usagers de la route : ceux-ci se voient obligés de côtoyer quotidiennement le danger avec ces larges et profonds caniveaux à ciel ouvert.

Un autre phénomène, aussi inquiétant que ces chantiers abandonnés, menace la quiétude des usagers de la route à Bobo : les travaux réalisés dans le cadre de la construction des égouts sont achevés, mais laissent des traces qui sont loin de rassurer la population. En effet, l’on constate, depuis un certain temps, que le bitume s’affaisse par endroits, créant parfois des trous béants sur certaines rues.

Cette malheureuse situation avait provoqué, on se rappelle, de nombreux désagréments devant le Don Grégoris, ce grand restaurant sis sur l’avenue de la Révolution, dont l’entrée était quasi inaccessible à la clientèle.

Au niveau de la mairie centrale où du commissariat de police, on assiste toujours à une dégradation de la chaussée, mettant ainsi en doute la qualité de l’ouvrage. En attendant que des dispositions soient prises pour y remédier ou pour la reprise des travaux d’assainissement, la fin du calvaire n’est pas pour demain pour les Bobolais.

Jonas Apollinaire Kaboré

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s