Présentation du diocèse de Diébougou

nav_logo Date de création : 18 octobre 1968
Superficie : 18 348 km²
Situation Géographique :
Le Diocèse de Diébougou, correspondant dans ses limites au Sud-Ouest du Burkina, est limité au Nord par le Diocèse de Dédougou ; au Nord-Est par le Diocèse de Koudougou ; à l’Est par le Diocèse de Wa au Ghana ; au Sud par le Diocèse de Abengourou en Côte-d’Ivoire ; au Sud-Ouest par le Diocèse de Banfora ; et à l’Ouest par l’Archidiocèse de Bobo-Dioulasso.

topCEBN

Situation démographique :

Le diocèse de Diébougou est peuplé d’une dizaine d’ethnies dont la population totale, selon les statistiques de 2005 s’élève à 755 709 habitants : les principales ethnies sont :

-  Les Lobi : 40% ; les Dagara : 30% ; les Birifor : 20% ; les Jâ : 20% etc… les autres sont les Gan, les Dorossè, les Pugli, les Bwaba, les Mossi et les Peulhs. Cependant un mouvement migratoire ne permet pas de cerner la population dans un recensement exact.

Situation géo-climatique :

De climat tropical, le diocèse de Diébougou est peuplé d’agriculteurs-éleveurs. Du point de vue économique, la région est paradoxalement plutôt pauvre, avec un mouvement migratoire important, venant du Centre et du Nord du Burkina. Ce mouvement est manifestement plus remarquable avec le bitumage de la route « Pâ-Frontière de la Côte-d’Ivoire » qui traverse le diocèse du Nord au Sud. Les sites d’or découverts ces dernières années sur le territoire augmentent aussi ce phénomène de fluctuation migratoire.

Du point de vue civil :

Les limites du diocèse correspondant à celles du Sud-Ouest, il est découpé en 4 Provinces, chacune composée de Départements :

-  La Province de la Bougouriba, chef-lieu Diébougou, avec 5 Départements.
-  La Province du Ioba, chef-lieu Dano, avec 8 Départements.
-  La Province du Noumbiel, chef-lieu Batié, avec 5 Départements.
-  La Province du Poni, chef-lieu Gaoua, qui est en même temps la capitale de la Région du Sud-Ouest, avec 10 Départements. Du Point de vue religieux :

-  Sur les 755 709 habitants, le diocèse compte 118 677 catholiques baptisés, 16 538 catéchumènes. Sur les 118 677 baptisés, une bonne partie se trouve dans les grandes villes du pays ou en Côte-d’Ivoire et au Ghana.

-  Les chrétiens non-catholiques que nous connaissons dans le diocèse sont surtout les Protestants : * L’Eglise des Assemblées de Dieu, * Les Evangélistes * Les Pentecôtistes * Les Baptistes.

-  Ceux de la Religion Traditionnelle Africaine sont de loin le plus nombreux, soit plus de 77% de la population totale.

-  Les musulmans viennent après les catholiques.

Pour le Gouvernement du diocèse, l’Evêque dispose de plusieurs organes :

-  Deux (2) Vicaires Généraux qui l’aident dans la pastorale du diocèse,
-  Deux (2) Vicaires Episcopaux chargés de secteur pastoral bien déterminé : l’un nommé à l’apostolat auprès des Religieux et Religieuses, et l’autre auprès des Autorités politiques et administratives.
-  Neuf (9) Conseils dont le Presbytéral et l’Episcopal que convoque directement l’Evêque.
-  Neuf (9) Commissions qui sont des organes techniques de l’action pastorale ; chacune d’elles est composée de plusieurs sous-commissions.
-  Une Equipe d’Animation Pastorale.
-  Plusieurs services généraux : · l’Economat général chargé de la gestion matérielle et financière · la Coordination diocésaine des Activités socio-pastorales qui est en réalité le bureau pastoral de l’Evêque. · Le Service de la Traduction de la Bible et des textes liturgiques. · La Radio Unitas qui est la radio diocésaine pour la pastorale. · La Direction de l’Enseignement Catholique. · L’OCADES diocésaine · Le Centre Joseph MEIWES qui est un Centre Diocésain de Formation et d’Animation.

Division ecclésiastique

Il existe une division pastorale du diocèse en deux grands secteurs : le secteur Nord qui regroupe 13 paroisses dont plusieurs sont des paroisses de chrétienté, et le secteur Sud plutôt catéchuménal avec 7 paroisses. Et surtout, il existe une division pastorale importante du diocèse en Unités d’Opération Pastorale (UOP) depuis 1984, suite à une évaluation pastorale approfondie qui a abouti à une nouvelle orientation pastorale de base intitulée « Parole et Pain pour Tous et par Tous. » Ce sont des sortes de doyenné regroupant plusieurs paroisses ayant des affinités culturelles et pastorales et des proximités géographiques facilitant une action pastorale concertée des agents pastoraux : il existe 6 UOP.

Depuis 2004, le diocèse est en train d’élaborer un Plan d’Action Pastoral, comme tous les autres diocèses du Burkina Faso, à partir du Plan d’Action de la CERAO.

Les Ouvriers de la Mission

Les Agents Pastoraux, composés de prêtres, tous diocésains (134 dont 100 sont sur le terrain), de religieuses (78 de plusieurs congrégations), de religieux, et de catéchistes (101 couples de titulaires). La relève est assurée par un petit Séminaire de 101 élèves de la 6e à la Terminale, et une Maison de formation qui abrite des Postulantes à la vie religieuse. Les prêtres sont organisés en Fraternité Sacerdotale, et les Religieuses en « Union des Religieuses de Diocèse » (URD).

Enfin un Centre de Formation des catéchistes recrute tous les 2 ans les couples désireux de servir le diocèse comme catéchistes.

Par l’abbé Paul DAH

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s