Can 2010: des supporters burkinabè en rade à Pointe Noire

Partis de Ouagadougou dans la soirée du 9 janvier 2010 pour soutenir les Etalons qui participent à la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations en Angola, les supporters burkinabè ont passé la nuit dans les locaux du consul honoraire du Burkina à Pointe Noire, au Congo Brazzaville.

Convoqués pour 14 h, c’est finalement à 18 h que les Burkinabè ont pu décoller de Ouagadougou. La centaine de supporters, qui commençait à désespérer, retrouve le sourire, accompagnant chaque intervention du commandant de bord ou des hôtesses par un tonnerre d’applaudissements. La délégation atterrit à 22h35 à Pointe Noire. Elle est accueillie par une forte communauté des burkinabé vivants dans cette ville et conduite par le consul honoraire du Burkina à Pointe Noire, Boureima Ouédraogo. Les formalités d’usages terminés, le cap est mis sur la résidence du consul. Les responsables de l’Union nationale des supporters des Etalons (UNSE), qui n’avaient pas prévu passer la nuit à Pointe Noire, se concertent pour l’hébergement.

Les supporters, qui ne voulaient pas débourser 15 000 F CFA pour se loger, décident alors de passer le reste de la soirée dans les locaux du consul. Et c’est dans une atmosphère bon enfant que les uns et les autres se sont retrouvés par affinité, qui pour revivre les temps forts du parcours des Etalons lors des éliminatoires, qui pour épiloguer sur le retrait annoncé du Togo de la Can. Si certains sont un peu déçus, d’autres pensent que cela pourrait faire l’affaire du Burkina. Même l’hypothèse d’un Maroc appelé pour remplacer le Togo ne semble inquiéter les supporters burkinabés

Louis Houssoufon Gyebré, brandissant ses documents

Louis Houssoufon Gyebré, Salif Zongo, Moussa Tiendrébéogo, Yacouba Camara, et Ilyassa Nombré sont des supporters burkinabè qui ne savent plus à quel saint se vouer.

Actuellement coincés à la résidence du consul honoraire du Burkina Faso à Pointe Noire, au Congo-Brazzaville, ils assurent qu’ils ont été abandonnés, selon eux, par l’association de supporters avec laquelle ils étaient venus. Tous affirment avoir pourtant satisfait les clauses du contrat soumis par cette association jusqu’à Pointe Noire, et demandent aux autorités burkinabè de leur venir en aide.

 

Joel Zoundi (Envoyé spécial)

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s