Paroisse Sacré-Cœur de Jésus : 50 ans de grâces à Gaoua

« 50 ans de grâces, chrétien de Gaoua, lève-toi et marche ». C’est sous ce thème que les fidèles catholiques de la cité du Bafoundji ont célébré le jubilé d’or de la paroisse Sacré-Cœur de Jésus le 16 janvier 2010. L’événement a été placé sous le parrainage de l’évêque émérite de Dédougou, Mgr Zéphyrin Toé et sous la présidence de l’évêque de Diébougou, Mgr Raphaël Dabiré. Ce dernier a lancé un appel aux chrétiens afin qu’ils saisissent cette année jubilaire comme une occasion d’action de grâces, de remise de dettes et de conversion pour un nouveau départ.

La célébration de ce cinquantenaire a mobilisé les paroissiens résidant à Gaoua et ceux de la diaspora qui ont su conjuguer leurs efforts et mutualiser leurs moyens pour que la fête soit belle.

Et la paroisse jumelée St Mathieu du diocèse de Nice en France a aussi joué sa partition en envoyant une délégation à Gaoua. A l’occasion, la Mission catholique a fait peau neuve avec une couche de peinture par ici et par là, quelques bâtiments rénovés, bref, un cadre agréable.

Présent à Gaoua dans le cadre du jubilé, le père Maurice Lauras, fondateur de la paroisse, se souvient : « Quand je suis arrivé ici, le terrain était vide. Il y avait un gros arbre et selon la tradition animiste de la région, on disait que ce terrain était hanté. N’empêche, nous y avons bâti notre Mission.

Et aujourd’hui quand je vois la multitude de fidèles, c’est pour moi une grande joie et je me dis que la petite graine de l’Eglise a poussé et porte ses fruits ». En effet, la paroisse, même si elle doit poursuivre des efforts dans le domaine des vocations, a déjà donné à l’Eglise des prêtres, des religieux et religieuses.

La messe jubilaire a été célébrée sous les arbres dans la cour de la Mission et a duré 5 heures de temps. Elle a été présidée par Mgr Raphaël Dabiré, évêque de Diébougou, qui avait à ses côté son prédécesseur émérite, Mgr Jean Baptiste Somé, mais aussi Mgr Joseph Sama de Nouna ainsi que de nombreux prêtres dont l’abbé Barthélemy Zan, représentant de Mgr Zéphyrin Toé, évêque émérite de Dédougou et parrain du jubilé.

Signalons la présence des autorités politiques et administratives de la ville de Gaoua à cette célébration eucharistique qui a été bien animées par les différentes chorales.

Absent à la fête pour raisons de santé et d’âge, le parrain du jubilé a envoyé une lettre adressée au curé, l’abbé Roger Dah, et à tous les paroissiens. Dans son message, le parrain a rendu hommage aux missionnaires qui se sont succédé dans la cité du Bafoundji car « le grain mis en terre a pris le temps de Dieu pour germer et donner cette belle communauté ». Il a souhaité que Dieu accomplisse en chacun et par chacun les conclusions et les décisions de ce jubilé.

Dans son homélie, Mgr Raphaël Dabiré a appelé les fidèles à faire « une Pentecôte de louanges à Dieu » ; puis il a estimé que cette célébration du cinquantenaire recouvre des enjeux d’or qu’il a regroupés en trois chapeaux : action de grâces ; remise de dettes, et conversion pour un nouveau départ.

Il a exhorté les chrétiens à s’engager davantage dans l’Eglise car au contraire d’un sprinter qui arrive sur la ligne d’arrivée, la paroisse de Gaoua doit augmenter sa cadence pour aller encore plus loin.

Unité, évangélisation, auto-prise en charge, éveil et soutien des vocations, sont des défis importants que la paroisse doit relever. Et pour le curé, le thème du jubilé vient fort à propos. « On sent qu’on peut encore faire mieux. Il y a des potentialités et avec ce thème, on veut réveiller les gens, leur dire de faire mieux, à se lever et d’aller de l’avant ».

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le curé et l’équipe du conseil paroissial dirigée par Eugénie Traoré/Barro a su mettre les petits plats dans les grands pour que la fête soit belle. La nuit des chorales a aussi été un succès avec la chanteuse Toussy qui a su apporter ses notes pieuses à cette soirée des chants sacrés.

San Evariste Barro

L’Observateur Paalga

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s