Conférence de me Titinga Frédéric Pacéré à Lyon

Thème : Burkina Faso : Entre tradition et modernité
"Civilisation des Younyossé et rites des morts au Burkina Faso"

Les YOUNYOSSE représentent aujourd’hui au Burkina Faso, environ le ¼ de la population du Pays ; avec la Diaspora, ce groupe peut être évalué à près de 5 Millions d’âmes ; leur Civilisation, des plus ancienne du Continent Africain, imbriquée mais, non culturellement dans celle des Mossé dont ils sont antérieures, remonte selon maints anthropologues, à plus de 6 000 ans ; il s’agit de tous ceux portant des noms génériques de familles comme, Sawadogo, Sebgo, Koutaba, Simporé, Compaoré, Zongo, Yaméogo …

Leurs Rites millénaires surtout portant sur les morts, continuent de nos jours, à être exécutés avec les Masques SUKU, KARINSE, les YAKUGA ou PIERRES TOMBALES à effigies humaines ;c’est pour connaissance des valeurs de Civilisation de ce groupe des plus importants du Burkina Faso, qu’il a été demandé à l’homme de Culture du Pays, Maître Titinga Frédéric PACERE, de prononcer une conférence à Lyon, à porter sur leurs origines, leurs moeurs, leur organisation, leurs croyances, leurs valeurs de civilisation qui perdurent, malgré le poids des siècles et les contactes de Civilisations.

Maître Titinga Frédéric PACERE, qui prononcera à Lyon le 3 Mars 2010, la Conférence sur les Younyossé du Burkina Faso, est le Doyen des Avocats du Burkina Faso, premier Avocat, premier Bâtonnier de l’histoire du Pays ; il est présentement Avocat Principal de la Défense au Tribunal Pénal International pour le Rwanda, à Arusha en Tanzanie, Président d’Honneur des Avocats de ce Tribunal International, Père Fondateur des AVOCATS SANS FRONTIERE ; il est Membre de l’Académie Française d’Outre Mer, Membre HONORIS CAUSA de l’Académie Française des Arts, des Lettres et des Sciences de Languedoc ; écrivain, il est auteur de près de 50 Livres , Médaille d’Honneur de l’Association des Écrivains de Langue Française, Commandeur de l’Ordre National ; il est le Fondateur du Musée de Manéga, à 50 Kilomètres au Nord de Ouagadougou considéré comme le plus grand Musée Privé d’Afrique ; il est Dignitaire des Coutumes à la Cour de Manéga. Élevé au Titre de Prince à la Cour Royale des Baoulé-Akan, SAKASSOU de Côte d’Ivoire sous le Nom de Dignité de NANAN KOUAME TOTO II ; en 2004, le Ministère de la Culture du Burkina Faso l’a élevé et lui a attribué le Titre de VENERABLE TRESOR HUMAIN VIVANT.

contact : thierrysimpore@yahoo.fr

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s