Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso : Des étudiants français à l’écoute du monde des affaires burkinabè

Une délégation du Conseil général de la Vienne (en France) et un groupe d’étudiants en sciences politiques et de l’école supérieure de commerce, ont visité lundi 15 février 2010, la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF).

En voyage d’études au Burkina Faso, une délégation française composée d’étudiants et de membres du Conseil général de la Vienne ont été reçus dans la soirée du lundi 15 février 2010, à la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF).

L’objectif a été de découvrir cette structure dirigeante du monde des affaires burkinabè et d’échanger avec les acteurs. Les quatre étudiants en sciences politiques et en commerce ont été conduits par une enseignante : Pr Stéphanie Vergnaud de l’Ecole supérieure de commerce de Poitiers. Pr Vergnaud représentait le chef de délégation, M. Jacques Aumasson, directeur de la coopération internationale du Conseil général de la Vienne.

A la CCI-BF, c’est la directrice des études et projets, Directrice générale (DG) par intérim, madame Aimée Geneviève Somda/Samaké, représentant le directeur général de la CCI-BF (Franck Tapsoba) qui a reçu les visiteurs. Les échanges ont duré environ trois quarts d’heure et ont porté essentiellement sur la présentation de la CCI-BF et des différentes structures qui la composent. Ainsi, Mme Somda après avoir souhaité la bienvenue à ses hôtes, a fait un bref exposé sur l’institution.

Son exposé comprenait six (6) points. Elle est partie d’une rétrospective historique aux perspectives, en passant par l’organisation, la mission essentielle, les principales réalisations et le plan stratégique 2007-2012 de la CCI-BF.

Il ressort entre autres que la CCIA-BF a plus de 60 ans d’existence (elle a été créée le 11 juin 1948) et qu’elle a une mission consultative, représentative, administrative, etc.

Selon la directrice générale par intérim, la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso ambitionne de se doter d’une Université consulaire.

A l’issue de la présentation générale faite par Aimée G. Somda/Samaké, certains responsables présents à la rencontre ont présenté brièvement leur structure respective alliée à la CCI-BF. C’est le cas, par exemple, du Centre de gestion agréée (CGA) présenté par son directeur général, Pr Boukary Ouédraogo et du Centre d’arbitrage, de médiation et de conciliation de Ouagadougou (CAMC-O), présenté par la secrétaire permanent, Mme Bintou Boly.

De son côté, la délégation française s’est dit émerveillée par l’expérience de la CCI-BF. Le chef de délégation, Pr Stéphanie Vergnaud a surtout salué l’initiative du forum des opérateurs économiques, "Africalia" qui s’inspire de "Futuralia". Elle a promis de renforcer les contacts avec la CCIA-BF. Une remise de cadeaux aux visiteurs a mis fin à la rencontre à la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso.

Alban KINI (alban_kini@yahoo.fr)

Sidwaya

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s