Accessibilité aux médicaments : « Et si on créait des caisses de financement ? »

On a coutume de dire que la santé n’a pas de prix. Mais quand le prix du médicament est abordable cela permet, assurément, une plus grande accessibilité aux soins de santé. Voici une analyse sur le coût d’un produit pharmaceutique, la Ciprofloxacine 500 mg, que nous propose un lecteur, Dr Christian Donald Saouadogo, digne d’intérêt.

Le 30 Novembre 2009, Health Action International (HAI) a entrepris une enquête instantanée "globale" sur le prix de la Ciprofloxacine 500 mg cp classée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comme un médicament essentiel et largement utilisé pour traiter une vaste gamme d’infections, notamment les maladies diarrhéiques, les infections sexuellement transmissibles (IST) et les infections opportunistes chez les personnes vivant avec le VIH. Le Burkina Faso a participé à cette enquête qui a couvert 93 pays à travers le monde, dont 22 en Afrique.

L’enquête a été réalisée par des personnes-ressources du réseau mondial de HAI et des partenaires privés. Elles ont visité des officines pharmaceutiques privées afin de collecter les prix de vente au public du produit de marque d’origine et l’équivalent générique le moins cher de la Ciprofloxacine 500 mg cp. Les résultats montrent que le coût de sept (07) jours de traitement avec la Ciprofloxacine a varié entre 0,42 et 131 US $ indiquant que les prix sont variables entre les pays.

Bien que ces prix ne devraient pas être considérés comme représentatifs, cette enquête instantanée donne une idée indicative de la situation des prix de vente au public de la Ciprofloxacine 500 mg cp dans les officines pharmaceutiques privées le même jour dans le monde.

Ainsi, c’est dans la région OMS Afrique que le coût d’un traitement avec la Ciprofloxacine 500 mg cp est le plus élevé au monde. En effet, en Afrique, le prix moyen de la marque d’origine est de 45,37 US $ et supérieur à celui de la région OMS Europe (43,63 US $), de la région Asie du Sud-Est (17,46 US $) et de la région de la Méditerranée orientale (36,47 US $).

L’enquête a aussi établi que le coût d’un traitement utilisant la Ciprofloxacine varie considérablement entre les pays à l’intérieur de la région Afrique. Au Nigeria, le patient paie de 82,57 US $ et au Sénégal 10,12 US $ pour un traitement avec la Ciprofloxacine de marque d’origine. Pour le médicament générique le moins cher, les variations vont de 0,66 US $ au Zimbabwe à 19,95 US $ en Angola. En Tanzanie, le prix de la marque d’origine a été 42 fois le prix du générique le moins cher. Alors qu’au Sénégal, le prix de la marque d’origine (environ 10 US $) a été la moitié du prix du générique le moins cher (environ 21US $).

En règle générale, les prix des génériques ont été très variables allant d’environ 03 à 22 US $. Enfin, dans la région Afrique, le prix du médicament de marque d’origine a été 16 fois plus élevé que celui du générique le moins cher des autres régions du monde, où cette différence était d’environ 11-14 fois. La région Afrique, en moyenne, a enregistré le prix le plus élevé que les autres régions du monde. En Amérique Latine, un patient en Colombie paie plus de 200 fois le prix du générique le moins cher en achetant le médicament de marque d’origine.

En Asie, le prix des médicaments génériques est la plus faible avec une différence de près de 20,000% avec celui du médicament de marque d’origine. Dans la région de l’Asie du Sud-Est, le prix de la marque d’origine (17,46 US $) et le prix du générique le moins cher (1,19 US $) ont été nettement les plus faibles du monde. Le prix de la marque d’origine variait d’environ 57 US $ en Malaisie pour environ 02 US $ au Népal et en Inde.

Alors que les prix des médicaments génériques les moins chers variaient entre 32 US $ à moins de 01 US $ en Australie, au Sri Lanka (0,57 US $), en Indonésie (0,66 US $), au Vietnam (0,66 US $) et en République démocratique populaire du Lao (0,59 US $).

L’Indonésie présentait le prix le plus élevé de la marque d’origine avec plus de 47 fois le prix du générique le moins cher. En revanche, c’est en Inde que le prix de la marque d’origine ne représentait que 30% du prix du générique le moins cher.

Au Burkina Faso, le prix du générique le moins cher de sept (07) jours de traitement équivalait à 700 FCFA (environ 01,4 US$) dans les officines pharmaceutiques privées et celui de la marque d’origine plus de 07 à 10 fois plus cher. Mais le Burkina Faso est au 23e rang parmi 91 pays du classement mondial du générique le moins cher en Ciprofloxacine 500 mg cp.

En Afrique, c’est l’Ouganda (21e), le Mozambique (20e), la Tanzanie (18e), l’Ethiopie (10e) et enfin le Zimbawe (4e) qui avaient un prix de vente au public du médicament générique le moins cher, comparativement à celui du Burkina Faso.

Dans la zone de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), tous les autres pays qui ont participé à l’enquête avaient un prix de vente au public du médicament générique supérieur à celui du Burkina Faso. Il s’agissait du Nigeria (32e), du Ghana (42e) et du Sénégal (68e).

Cette situation indique également que le prix de vente au public des médicaments ne serait pas forcément lié à la proximité de la mer. Aussi le niveau du prix n’est pas fonction de l’accessibilité financière du médicament par les ménages. D’autres paramètres comme le pouvoir d’achat, le PIB/Habitant semblent avoir un effet important sur l’accès financier aux médicaments.

Néanmoins, l’utilisation du médicament générique de qualité et à faible prix constitue une étape importante vers l’amélioration de l’accès financier au traitement des maladies prioritaires pour les ménages. Malgré les efforts déjà mis en place, les gouvernements africains pourront trouver des mécanismes innovants pour améliorer la place de la région Afrique à la prochaine Journée mondiale de veille sur les prix des médicaments.

Peut-être faut-il jouer sur les prix avec les laboratoires pharmaceutiques et pourquoi pas aider les collectivités territoriales à créer des caisses municipales de financement des médicaments essentiels génériques de qualité pour les soins de santé primaire à travers les ménages eux-mêmes ?

Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site : http://www.haiweb.org/medicineprices/

Dossier réalisé par Dr Christian Donald Saouadogo : Organisation pour la Promotion de la Santé (Email : christdonaldh@yahoo.co.uk)

L’Observateur Paalga

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s