POT – POURRI :

Veut-on faire du « je retiens » sur le prix de la main-d’œuvre de la construction des maisons pour les sinistrés ?

vendredi 19 mars 2010

Plusieurs formes d’aide ont été apportées aux sinistrés de la pluie diluvienne qui s’est abattue le 1er septembre 2009 sur Ouagadougou. C’est ainsi qu’à côté de la nourriture, des tentes, des couvertures et autres nattes données aux sinistrés sur les sites, il a été décidé d’aider autrement les maçons sinistrés résidant ou non sur les sites. Dans ce cadre, 100 personnes ont été sélectionnées à Ouagadougou et ont suivi une formation de construction de 467 maisons en banco amélioré pour des sinistrés à travers un projet dénommé HELP.

Le but visé est de permettre à ces maçons eux-mêmes sinistrés d’avoir de quoi construire leurs maisons, leurs concessions détruites ou endommagées par la pluie diluvienne. Au cours de la formation dispensée par un expatrié qui est aujourd’hui au Niger, il a été convenu par exemple que la main d’œuvre d’une maison de 16 tôles reviendra à 526 618 F CFA. Alors qu’ils s’impatientaient de commencer les travaux de construction 3 mois après la formation, c’est avec étonnement qu’ils vont apprendre que le montant de la main-d’œuvre a fondu comme du beurre au soleil. Selon des informations qui nous sont parvenues, leur interlocuteur, dans le cadre du projet, leur a fait savoir dans un premier temps que la main-d’œuvre d’une maison de 16 tôles sera payée à 60 000 F CFA. Et dans un deuxième temps à 75 000 F CFA suite à la protestation des maçons. Et c’est à prendre ou à laisser.

Explication donnée à cette diminution drastique du montant : des maçons n’ayant pas bénéficié de la formation, que l’intermédiaire a contactés, ont fait savoir que la main-d’œuvre en question n’excéderait pas 40 000 F CFA. Et c’est sur cette base que les sommes de 60 000 puis 75 000 F CFA ont été arrêtées. Mais les maçons formés font savoir que les maisons à construire obéissent à des normes précises édictées par le projet comme par exemple une fondation de deux couches de briques en ciment, la protection des parois des murs avec du grillage avant de crépir, les briques en banco amélioré qui doivent être gardées à l’ombre, etc. Les mêmes font également savoir que le montant de la main-d’œuvre a fait l’objet d’un accord écrit. Et il n’est pas question que celui-ci soit unilatéralement divisé pratiquement par 7 au moment de l’exécution du projet. Face à la situation, les intéressés se posent moult questions. Les responsables du projet sont-ils vraiment au courant de ce qui se passe ? Veut-on faire du « je retiens » sur leur main-d’oeuvre ?


CENI : pourquoi l’entrée en fonction du nouveau commissaire de l’opposition traîne-t-elle ?

Voila bientôt cinq semaines que le dossier devant permettre l’entrée en fonction du nouveau commissaire de l’opposition à la CENI a été introduit. Selon nos informations, le gouvernement devrait entériner la décision sur proposition du MATD . Mais jusque-là rien ne semble bouger. Les raisons de cette lenteur ne sont pas encore officiellement connues. Mais du côté de l’opposition, on pense que si elle persiste, elle pourrait jouer sur l’équilibre dans la représentation de chaque composante. La composition de la CENI étant tripartite avec cinq commissaires par composante, on est tenté de dire que l’équilibre des composantes n’est plus respectée puisque l’opposition se retrouve avec quatre commissaires au lieu de cinq. Le 11 février 2010, l’opposition a désigné Wilfried Bako Prosper du PSU en remplacement de Saidou Ouedraogo dont le parti (ADF/RDA) ne fait plus partie de l’opposition, conformément à la loi n° 009-2009 portant statut de l’opposition politique. C’est sur la base de cette loi que le chef de file de l’Opposition politique a convié les partis ayant satisfait aux exigences de la loi à une rencontre devant procéder au remplacement du représentant de l’ADF/RDA au sein de la CENI. En rappel, le représentant de l’ADF/RDA siégeait au compte de l’opposition à la CENI depuis 2006. Cette rencontre qui s’est tenue le 11 février 2010 a connu la participation de 23 partis sur 29.


Affaire Boulangeries 2000/Gaétan Santonema : vers le grand déballage ?

Va-t-on vers un grand déballage dans le dossier judiciaire qui oppose le propriétaire des Boulangeries 2000 à Gaetan Santoenema, un de ses fournisseurs. En tous cas, de bonne source, on apprend que las de rentrer dans ses droits après une décision de justice, qui lève les scellés sur ses fours, Elie Riskala a décidé de s’adresser officiellement au ministre de la Justice, Garde des Sceaux. C’est la troisième fois qu’il s’adresse à ce dernier pour que son dossier soit enfin vidé mais en vain. Joint par téléphone, l’homme a confirmé avoir effectivement adressé au ministre de la Justice un document qui rappelle les péripéties judiciaires de cette affaire. Après une procédure de plus de deux ans dans une affaire de commande de four de boulangerie en 2003, l’homme se dit victime d’un acharnement judiciaire sans raison. La lettre aurait été déposée lundi dernier. Des sources proches du ministère de la Justice confirment effectivement le dépôt d’un document volumineux. Depuis le début de cette procédure qui a abouti à la mise sous scellés des fours querellés, les Boulangeries 2000 ont pratiquement fermé boutique et mis dans la rue près de 400 travailleurs. Des voix commencent à se faire entendre en sourdine sur la gestion de ce dossier par la justice.


Lycée Zinda : AG explosive des parents d’élèves ce matin

Il nous revient que la tête du président de l’Association des parents d’élèves du lycée Zinda est mise à prix par ses pairs. Une assemblée générale est prévue ce matin au sein de l’établissement. L’un des griefs formulés contre l’intéressé serait le fait qu’il n’a plus d’enfants au sein de l’établissement. Si cette situation est réglée par les textes de l’Association, le président devrait, en principe, rendre le tablier.


Le Santos FC en AG ce week-end

Tous les membres et supporters du SANTOS FC se retrouveront en Assemblée générale du club le samedi 20 mars 2010 à 9 h au siège du club autour de l’ordre du jour suivant : 1- Bilans moraux et financiers de la saison 2008-2009 ; 2- Présentation du programme d’activités ; 3- Divers. Le programme d’activités comporte un élément important à savoir la restructuration des bases du club.


SCADD : la société civile cogite

Les organisations de la société civile du Burkina tiennent du 16 au 19 mars 2010, un atelier sur leur participation à la revue du CSLP (Cadre stratégique de lutte contre la pauvreté) et leurs contributions à la révision du CSLP en vue de l’élaboration de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD). Cette rencontre qui se tient en partenariat avec le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et le Ministère de l’Economie et des Finances (MEF), connaît la participation des organisations de la société civile provenant des treize régions du Burkina.


JEC : 6e édition du camp d’étude

La Jeunesse étudiante catholique (J.E.C) de l’Université de Ouagadougou organise pour la 6e fois consécutive du 22 au 27 mars 2010 au lycée Philippe Zinda Kaboré un camp d’études et un examen blanc au profit des élèves en classes de 3e, terminale A et D. Cette activité verra la présence de 1 500 élèves soit 1 000 élèves de la 3e et 500 élèves des classes de terminale. Le programme est le suivant : Lundi 22 mars : cérémonie d’ouverture à 8h30 et début du camp d’études, Mardi 23 mars : suite du camp d’études Mercredi 24 au vendredi 26 examen blanc (composition plus l’oral d’anglais pour les 3e) Samedi 27 mars : délibération et proclamation des résultats et remise des copies et attestations.


Coupe du maire de Konsa : le secteur 8 s’adjuge le trophée

La finale de la 12e édition de la coupe du maire de l’arrondissement de Konsa, commune de Bobo, a opposé l’équipe du secteur 21 à celle du secteur 8 le 13 mars 2010. La compétition était placée sous le thème : « S’investir dans le foot, c’est faire la promotion du sport de masse et d’élite ». Le tournoi a connu la participation des 6 secteurs de l’arrondissement. Les éliminatoires, ont permis de dégager les finalistes de deux secteurs qui se sont opposés sur le terrain de la SONAPOST de Bobo Dioulasso. C’est par des tirs au but que le secteur 8 s’est imposé.


Cinquantenaire de l’indépendance : Filipe Savadogo rencontre les commissions de Bobo

Filipe Savadogo, ministre de la Culture, du Tourisme et de la Communication, a rencontré le 13 mars dernier les autorités administratives et communales de Bobo Dioulasso et la presse dans le cadre du lancement officiel des activités du cinquantenaire de l’indépendance du Burkina prévu du 19 au 21 mars 2010 dans la ville de Bobo. Filipe Savadogo a pu prendre contact avec les différentes commissions au niveau régional. Une douzaine de commissions épaulent le comité national pour réussir cette manifestation. Le lancement officiel des activités du cinquantenaire sera marqué par plusieurs activités et se terminera par des feux d’artifices et des plateaux de concerts géants jusqu’au matin du 21 mars.

Concernant toujours le cinquantenaire, il faut noter que dans la nuit du 13 mars dernier, le ministre Soungalo Apollinaire Ouattara a reçu le ministre de la Culture, la presse, les autorités locales et chefs de services déconcentrés pour un dîner à son domicile. A cette occasion, les deux ministres ont manifesté leur désir de voir la presse se mobiliser pour relever le défi du cinquantenaire. Le président de l’Union des journalistes communicateurs et correspondants de presse des Hauts-Bassins, Mountamou Kani, qui parlait au nom de toute la presse de la région, a rassuré les deux ministres et le gouverneur de la région de l’engagement de tous les organes de presse à faire du cinquantenaire une réussite. En retour, il a souhaité l’accompagnement du gouvernement pour que la presse atteigne ses objectifs.


Houndé : le Poste de sécurité routière (p.s.r.) se rend visible

Dans « Le Pays » n°4543 du 1er février 2010, il a été lancé le : "Houndé, SOS panneaux d’indication ! Depuis le 17 mars, le Poste de sécurité routière (P.S.R) de Houndé, cette unité de la gendarmerie nationale chargée de sécuriser la route nationale n°1 (RN1) et de lutter contre le grand banditisme, a implanté plusieurs panneaux d’indication aux entrées et à l’intérieur de la ville de Houndé permettant ainsi aux populations de localiser ce poste et, mieux, d’avoir des renseignements et numéros utiles. On peut lire aisément sur ces panneaux : « Circulez sans crainte, nous sommes la permanence et l’assurance de votre sécurité 7jours /7 24h/24 ». Ce poste est également joignable en permanence au 78-62-57-58 ou aux numéros verts 10-10 et 80-00-11-45. Bien que n’ayant pas des locaux appropriés, le P.S.R de Houndé, à travers ces indications, sort de l’ombre et aura sans doute la confiance des populations. Espérons que les autres services encore nombreux à Houndé vont imiter ce pas pour mieux orienter les citoyens.


Taxis de Ouaga et Bobo : visite technique le 27 mars

A travers une note d’information, la Fédération nationale des taximen et des travailleurs du secteur des transports du Burkina (FNTT/STB) à travers le Syndicat national des taximen du Burkina (SYNTA-B) et le Syndicat des taximen de la solidarité (SY-TAXSO), a indiqué que la première visite technique d’une validité de six mois aura lieu simultanément dans les villes de Bobo et Ouaga le samedi 27 mars 2010 au CCVA à partir de 7h. . Le lancement de cette opération sera fait à Ouagadougou par le ministre des Transports. A cet effet, une réunion des membres du bureau et les responsables des cellules aura lieu le jeudi 25 mars 2010 à 8h au siège du SYNTA-B.


Lycée mixte de Gounghin : les derniers jours de la semaine de la philosophie

La semaine de la philosophie organisée par le Club Rousseau du lycée mixte de Gounghin bat son plein depuis le 15 mars. Jusqu’au 20 mars, cette seconde édition associe autour de la même table critiques et profanes de la philosophie pour discuter et partager des idées nouvelles. Parmi les activités figurent un quiz, un théâtre forum, une grande exposition, un concours de la meilleure dissertation, un forum, une conférence-débat et un exposé. Rendez-vous donc au lycée mixte de Gounghin pour les derniers jours de cette semaine.

Le Pays

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s