Planète jeunes et Planète enfants : Désormais réalisés à partir de Ouagadougou

Les locaux des rédactions des magazines éducatifs panafricains Planète enfants et Planète jeunes, sis à Ouaga-2000, ont été inaugurés le vendredi 9 avril 2010, en présence du ministre de la Culture, du Tourisme et de la Communication, Filippe Savadogo et de l’ambassadeur de France, François Goldblatt.

Le groupe « Planète jeunes et Planète enfants » ont décidé de déposer leurs pénates à la villa n°138 à Ouaga-2000, dans la capitale burkinabè. L’inauguration des locaux des rédactions de ces deux magazines panafricains a eu lieu le vendredi 9 avril 2010.

Auparavant basé en Europe, le président de l’association Planète des jeunes, Bruno François Leitao, a justifié en ces termes, le choix de Ouagadougou : « Nous sommes dans une logique d’appropriation du journal par les Africains d’Afrique. Il était logique que les rédactions s’installent en Afrique. Après plusieurs pays envisagés, c’est finalement Ouagadougou que nous avons choisi ».

En clair, ce sont les deux rédactions en chef (Planète jeunes et Planètes enfants) et les maquettistes du magazine des jeunes qui s’installent à Ouagadougou, les correspondants étant disséminés dans les pays africains. Le ministre de la Culture, du Tourisme et de la Communication, Filippe Savadogo, s’est naturellement félicité du choix du Burkina Faso pour abriter les locaux du groupe Planète.

« C’est un plus pour notre pays, qu’un journal avec un lectorat panafricain puisse s’y installer », a-t-il relevé. Le ministre Filippe Savadogo a aussi permis aux responsables du magazine de prendre des initiatives pour le faire connaître dans les lycées du Burkina Faso. L’ambassadeur de France au Burkina Faso, François Goldblatt, présent à la cérémonie, est venu apporter son soutien au groupe.

Il faut noter aussi la présence de représentants Planète de 12 pays, venus à Ouagadougou dans le cadre de journées de formation. Après avoir affiché la plaque du magazine devant le portail, les autorités et les invités ont eu droit à une visite des locaux du groupe. Créés il y a plus d’une dizaine d’années, Planète jeunes et Planète enfants sont distribués dans 25 pays d’Afrique avec environ 1,2 million de lecteurs par parution. « C’est une référence pour les jeunes.

Nous sommes là pour montrer les efforts qu’ils font pour bâtir leur vie. C’est un journal dans lequel les jeunes se reconnaissent », a expliqué Bruno François Leitao. Depuis janvier dernier, Planète jeunes est entièrement réalisé à Ouagadougou et pour Bruno François Leitao, Planète enfants le sera d’ici à un mois.

Sié Simplice Hien

Sidwaya

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s