Nabasga du Samand’naaba : Rites et sacrifices en hommage aux ancêtres

La cérémonie coutumière, "le Nabasga" du Samand’naaba, a été célébrée le dimanche 11 avril 2010 dans la cour du chef, à Samandin.

Comme chaque année après l’hivernage, le Samand’naaba célèbre une cérémonie coutumière appelée le "Nabasga". Pour cette année, il s’est déroulé le dimanche 11 avril dernier dans la cour du chef à Samandin.

Un hommage a été rendu pour l’occasion, aux ancêtres, à travers des rites et des sacrifices spéciaux pour leur implorer la santé, la protection, une bonne saison pluvieuse et une longévité de règne de l’actuel occupant du trône, Naaba Koaanga. "Cette fête est comme une nouvelle année pour nous. Nous aurions dû la célébrer depuis janvier. Mais des contraintes diverses nous ont empêchés de le faire", a relaté le Samand’naaba Koaanga.

Il a apprécié le bilan relativement positif en ce sens que le volet cultuel qui était inclus dans les activités pour éveiller des consciences n’a pu avoir lieu. "Nos ancêtres nous ont légué quelque chose. Nous pensons qu’il nous appartient, tout en ne bouleversant pas les choses, d’en tirer ce qui est positif", a souligné Naaba Koaanga.

Cette cérémonie de Nabasga était aussi une compétition de football et une remise de vivres à des personnes démunies du quartier Samandin qui compte environ 20 000 habitants.

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s