Proxénétisme : Des Bleus dans leurs petits caleçons

L’affaire fait grand bruit actuellement ; pas seulement dans le monde du sport, encore moins en France seulement. C’est même devenu le feuilleton de cette veille de coupe du monde. Au moment où l’on joue le dernier carré de la champion’s league et où le compte à rebours est plus que jamais amorcé pour ce qui est de la coupe du monde, des joueurs de l’équipe de France font tristement parler d’eux.

Dans une affaire de proxénétisme sur mineures, s’il vous plaît. Il s’agit de Frank Ribery du Bayern de Munich, de Sidney Govou (Lyon), et de Karim Benzema (Real Madrid), tous attaquants de l’équipe de France de football. Un quatrième larron pourrait tomber dans l’escarcelle de la Brigade de répression du proxénétisme (BRP).

Les faits ne datent pas d’aujourd’hui, sauf pour le cas de Govou (mars 2010). En effet, lors d’une descente de la Brigade dans un établissement de nuit sur les Champs-Élysées à Paris, une prostituée, Zahia D, 18 ans aujourd’hui, a été interpellée. Lors de l’audition de la call girl, elle avoue avoir eu des relations sexuelles tarifées avec Sidney Govou, Franck Ribéry et Karim Benzema.

Vous direz que la prostitution est le plus vieux métier du monde et que c’est un fait banal. Certes, mais là où les faits sont répréhensibles, surtout en France, c’est qu’au moment où la péripatéticienne vendait son charme à ces stars du ballon, elle était mineure. Sauf pour Govou qui a consommé le fruit mûr. Le sociétaire du Bayern, Ribery, a reconnu avoir eu des rapports avec la fille au printemps 2009 (Zahia n’avait que 17 ans). Benzema, lui, devra répondre de sa jouissance d’ici peu.

Cette affaire aurait pu relever uniquement de la vie privée de ces footballeurs (même s’ils n’en ont pas), cependant la justice française est sans pitié sur les histoires de mœurs, surtout quand il y a des mineures dans le coup. Tout contrevenant est passible de 3 ans de prison et de 45 000 euros d’amende.

Ici, le plus lourd tribut n’est pas l’amende, encore moins la caution que ces tricolores vont payer pour échapper à l’emprisonnement, mais les répercussions que cette affaire aura sur leur carrière. Tous jeunes (entre 20 et 30 ans) et en pleine possession de leur force physique, ils ont une libido plus développée que la moyenne.

Maintenant qu’il n’ont pas pu contrôler leur pulsion sexuelle, il va falloir faire face aux conséquences que cela va engendrer. D’abord, il y a la pression médiatique que cela va susciter. Déjà qu’ils n’ont pas de vie privée, ils seront marqués au fer rouge et malheureusement, ils devront traîner cette casserole avec eux pendant un bout de temps.

Ensuite, il y a leur réputation qui est fortement entamée, ce qui peut avoir des répercussions sur leur vie de couple. D’ailleurs, Govou qui avait déjà des écarts de comportements et qui souhaite changer de club risque de ne pas trouver un preneur très vertueux et pointu sur les comportements extraconjugaux.

Celui qui doit en souffrir actuellement est vraiment Frank Ribery. Il faisait des pieds et des mains pour aller au Real de Madrid et voilà que le club cher à Florentino Pérez a avoué ne plus vouloir de lui. Un rêve madrilène qui s’envole pour une histoire de fesse. Ça fera réfléchir ses autres camarades qui seraient tentés d’assouvir leur instinct primaire.

On l’a vu avec le golfeur Tiger Woods les effets de ses aventures avec une maîtresse : perte de sponsors, prestige et image entamés, carrière ternie… Comme quoi, le foot ne se joue pas uniquement sur les pelouses vertes, mais aussi dans les moindres détails de la vie.

Et l’équipe de France dans tout cela ? C’est sûr que la prestation de ces joueurs sera touchée. On le voit avec Thierry Henry, en pleins tourments de divorce et qui est au creux de la vague. Et voilà que 3 joueurs de grosses pointures viennent s’ajouter à la danse.

Raymond Domenech n’avait vraiment pas besoin de ça, lui qui a suffisamment des difficultés avec les tricolores. Et toute l’équipe va en pâtir. En tout cas, les Bleus sont plus que jamais dans leurs petits caleçons, pour ne pas dire dans leurs petits souliers.

Kader Traoré

L’Observateur Paalga

Advertisements
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s