Célébration de la Journée internationale de la femme à New York : Relever le défi dans l’union

GIF - 65.9 ko

Les femmes sont venus de partout des États-Unis….
… pour manifester leur reconnaissance a l’Association.

La célébration de la journée internationale la femme s’est tenue en différé à New York le samedi 17 avril 2010 dans Bronx . Organiser par l’Association des femmes burkinabè de ladite ville, la soirée a connu la présence de Mme compaore Maimouna, représentant son excellence l’ambassadeur Paramanga Ernest Yonli, une délégation de la mission permanente Burkina auprès des Nations-Unis et une forte communauté Ouest Africaine.

Cette année la journée internationale de la femme a été célébrée au Burkina sous le thème « Femme, alphabétisation et éducation non formelle ». l’objectif étant de contribuer à l’amélioration des indicateurs en matière d’éducation des femmes et des jeunes filles dans notre pays. C’est pour accompagner les efforts de nos autorités dans la réduction du fossé entre hommes et femmes que l’Association des femmes Burkinabè de New York a organisé cette soirée.

La présidente par intérim de l’Association, Mme Aicha Belem après avoir souhaité la bienvenue à tous ceux qui ont effectués le déplacement a rappelé l’importance de cette journée dédiée à la femme. Pour elle, c’est une journée qui invite à la rétrospection, à la réflexion sur le respect des droits de la femme. En rapport avec le thème elle a soutenu que « nous devons aspirer a plus d’éducations et d’accroissement de nos connaissances » avant d’ajouter que « cela serait possible si nous sommes véritablement unies et capables d’initiatives ».

GIF - 54.9 ko
La présidente par interim de l’Association de femmes de New York
a inviter ses sœurs a plus de solidarité pour une meilleure organisation.

Mme Aicha Compaore dans son allocution a exhorté les femmes de New York a méditer sur la nécessité d’une union entre les femmes pour une plus grande visibilité de leur Association auprès de notre représentation à Washington. Elle a félicité l’initiative tout en leur demandant de travailler encore et toujours pour que la femme occupe réellement sa place dans le concert des nations.

Après l’ouverture du bal effectués par le parrain et la marraine Mr jerÖme Ouedraogo et Mme Aicha Maiga, Mme Aicha Compaore et Mr Inoussa Balbone 3e secrétaire a la mission permanente place à la réjouissance des invites.

Les femmes burkinabè de New York et des autres États n’ont pas marchandé leur déplacement pour assister à cet soirée de retrouvailles entre amis , parents, étudiants…et de présentation de certains projets innovateurs de jeunes burkinabè. Aussi une invite a été lancé aux burkinabè à investir dans l’immobilier à travers présentation de Mme Jacqueline Oubda de « better world realty corporation » C’est dans une salle pleine que le MC de la soirée Gérard Koala alias DJ Kadafi a tenu en haleine les invites ; l’ambiance africaine, les rythmes du terroir, les ballets des fillettes burkinabè et la présentation du nouveau album de l’artiste burkinabè Pascal Kabore « silmandé » se sont succédés tout au long de la fête. Cette ambiance festive était accompagnée de mets.

Askia Boukari SIGUE (Email :jhonnypatch@yahoo.fr) : Étudiant en langues a New York

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s