Accès à l’information : Un outil performant au profit du public

La Banque mondiale (BM) a inauguré hier mardi 28 avril 2010, un Centre d’information public satellite au sein de l’Institut de recherche pour le développement (IRD), au quartier Koulouba de Ouagadougou.

Les usagers du Centre d’information sur la recherche et le développement (CIRD) ont désormais un cadre de documentation davantage approprié. En effet, la Banque mondiale (BM) vient de doter le CIRD d’un outil encore plus performant. Il s’agit d’un Centre d’information public satellite. Ce centre situé dans l’enceinte de l’Institut de recherche pour le développement (IRD), dispose d’une importante documentation (papier et électronique) relative à l’intervention de la BM au Burkina et à travers le monde.

L’inauguration du joyau a eu lieu mercredi 28 avril 2010, en présence de responsables de la BM et de l’IRD. A cette occasion, la représentante résidente par intérim de la BM au Burkina Faso, Aguiratou Savadogo Tinto a situé le bien-fondé de l’action.

Selon Mme Savadogo, la philosophie qui sous-tend l’initiative est la volonté d’associer les ressources en information des partenaires stratégiques du CIRD.

Toute chose qui, de son avis, permet de mettre à la disposition du public fréquentant le CIRD des données encore plus complètes sur le développement.

"Le choix de la Banque mondiale d’initier un partenariat avec l’IRD dans ce sens, tient d’abord, à la position de référence de l’IRD en matière de promotion de la recherche et de l’information scientifique et technique au Burkina", a soutenu, Aguiratou Savadogo Tinto.

Et d’ajouter que la Banque a identifié dans les usagers du CIRD, un public cible stratégique qui pourrait utiliser le volume d’informations sur le développement disponible au centre d’information du bureau de la BM au Burkina Faso. L’inauguration du Centre d’information satellite entre dans le cadre de la nouvelle politique d’ouverture de la Banque mondiale en direction de l’ensemble de ces interlocuteurs.

Cette nouvelle politique de dissémination de l’information de la BM prend effet le 1er juillet 2010. Elle vise à une transparence quasi-totale des documents produits par la Banque. Le Centre d’information satellite installé au sein du CIRD est le premier du genre

Un partenariat porteur

Le CIRD a été créé en décembre 2000 à l’initiative de l’ambassade de France, du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) et de l’Institut de recherche pour le développement (IRD).

Le CIRD met à disposition plus de 15 000 documents consultables sur place (monographies, périodiques, mémoires, thèses d’étudiants, documents audiovisuels) et 5760 revues électroniques. Le centre est également engagé dans la valorisation de la production scientifique par des séances de formation des usagers aux nouvelles technologies de l’information, particulièrement sur les bases de données en lignes et l’utilisation des catalogues.

En 2009, le CIRD a accueilli environ 18 000 usagers : étudiants, enseignants, chercheurs, professionnels et partenaires. Le partenariat entre la Banque mondiale et l’IRD se matérialise sous forme d’appui en matériels (informatiques). Cette collaboration concerne également la mise à disposition en ligne des documents techniques et analyses de la BM.

A l’issue de la coupure du ruban symbolique, les deux parties ont signé un protocole d’accord dans le domaine de leur partenariat. Des discussions sont en cours pour qu’à terme, le BM et l’IRD puissent offrir un espace d’échange et le début autour du développement du Burkina Faso et plus généralement, de l’Afrique.

Pour le directeur général de l’IRD, Michel Laurent, il s’agit d’un enjeu formidable. Il a rappelé que son institution veut se construire pour le futur et que l’IRD continuera à s’impliquer davantage en matière de recherche pour le développement au Burkina Faso. Pour ce faire, aller vers les partenaires s’avère l’un des moyens les plus appropriés, a-t-il affirmé. La cérémonie d’inauguration a été une occasion pour la BM de doter le CIRD, entre autres, de six (6) ordinateurs, d’une imprimante, de meubles et de consommables.

Alban KINI (alban_kini@yahoo.frNA)

Sidwaya

Advertisements
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s