EAU MINERALE ET LAIT : Ces marques douteuses qui inondent le marché

A la suite du journal "Le Pays", cet animateur journaliste de Fémina FM se pose des questions sur la qualité de l’eau dite minérale en sachet vendue au Burkina. Il évoque aussi le cas du lait concentré sucré.

Il y a quelques jours, un citoyen avisé demandait au ministère de la Santé et au ministère du commerce la publication sur une liste des marques d’eau minérale reconnues par nos autorités. Et jusque-là aucune réponse de la part des ministères concernés. En ces mois de chaleur surtout, d’autres marques d’eau minérale ont, comme par enchantement vu le jour, et vu la multiplicité des marques d’eau minérale, on est en droit de se demander si ces eaux minérales ont été traitées par le Laboratoire national de santé publique (LNSP) et reconnues par nos autorités .

En plus de ces marques d’eau minérale, pullulent des marques de boîtes de lait concentré made in Asie ou made in Indonésie .Mais en attendant la réaction des ministères concernés et celle de la Ligue des consommateurs , aux consommateurs burkinabè de faire attention à ces marques d’eau minérale et de lait concentré sucré de marque et de fabrication douteuses, quitte à boycotter certaines marques d’eau minérale qu’ils estimeront douteuses .

Pas d’achat , plus de fabrication et de production car cela y va de notre santé à tous. Les ministères en question et surtout les responsables des bonnes marques d’eau minérale en sachet de 25 , 50 francs CFA ne gagneraient-ils pas à inviter qui de droit à une publication de la liste des marques d’eau minérale ? L’exemple du ministère de l’Economie et des Finances par rapport aux bureaux agréés de change manuel n’est-il pas bon à suivre ?

Sans publication de liste, que les consommateurs fassent attention aux marques car, à cette allure, ne soyons pas étonnés de voir un jour Nokia, Samsung ou Alcatel …..sur des boîtes de lait ou sur des sachets d’eau minérale made in Asie ou made in Burkina Faso. Les sociétés dont les marques sont légalement reconnues n’auront rien à craindre et elles gagneraient à ce qu’une liste soit publiée car cela y va de leur survie et surtout vu que les nouvelles marques proposent plus de bénéfices par paquet d’eau minérale vendu.

Et compte tenu de la prédisposition de la plupart de nos commerçants pour un 50 francs ou 100 F CFA de plus, ils sont capables de changer de fournisseur :la loi du mieux-offrant. Aux sociétés de production d’exiger la publication d’une liste exhaustive de marques d’eau minérale vendues au Faso et aux consommateurs de faire attention au lait qu’ils consomment chaque jour chez le cafetier ou qu’ils achètent chez le boutiquier .Notre santé n’a pas de prix mais elle a un coût .Faisons en sorte qu’elle ne prenne pas de coups supplémentaires inutiles. Ginéwendé Roland ZONGO Animateur – Journaliste à FEMINA FM

Le Pays

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s