Burkina-République de Chine : la coopération sera renforcée et encore diversifiée

GIF - 56.8 ko

Le Premier ministre et son épouse avec le président MA Ying-jeou

Poursuivant son voyage de travail et d’amitié d’une semaine en République de Chine (Taïwan), Tertius Zongo a rencontré hier jeudi 6 mai les plus hautes autorités taïwanaises pour faire le point de la fructueuse coopération qui lie nos deux pays. Principale conclusion, ces relations seront renforcées et les secteurs d’exercice encore plus diversifiés.

Dans le cadre de sa première visite officielle à Taïwan, le Premier ministre Tertius Zongo a été reçu dans la matinée du 6 mai tour à tour par le président de la République de Chine (Taïwan), S.E.M. MA Ying-jeou et par son homologue taïwanais, S.E.M. WU Den-yih. La veille, il avait reçu le ministre en charge des Affaires étrangères, M. Timothy C.T. YANG. Avec toutes ces personnalités, le chef du gouvernement a eu l’occasion de faire le point des échanges qu’entretiennent nos deux pays depuis le rétablissement des relations en 1994.

Comme le constatera Tertius Zongo devant nos partenaires taïwanais, « un élan très fort de solidarité et d’amitié porte nos pays l’un vers l’autre, car la République de Chine et le Burkina Faso sont nourris des mêmes valeurs et des mêmes idéaux. Ils croient en la démocratie, la liberté, les droits de l’Homme, la solidarité, la justice et la paix. » Ces valeurs partagées ont permis aux deux partenaires d’entretenir des relations que tous les deux jugent aujourd’hui très positifs. L’agriculture, la santé, l’environnement, la formation professionnelle, la pêche, les sports et loisirs sont aujourd’hui les principaux domaines où la République de Chine s’est investie dans notre pays pour un montant cumulé de plus de 160 milliards de FCFA.

Au gouvernement et au peuple taïwanais, le Premier ministre a tenu à exprimer la gratitude du peuple burkinabè. Pour les autorités de la République de Chine, une telle attention envers le Burkina Faso est bien méritée car il est aujourd’hui l’un de ses principaux partenaires avec une population d’environ 15 millions d’habitants et surtout avec un chef d’Etat dont le leadership international est incontestable. Le ministre Yang, le Premier ministre Ma et le président Wu ont, chacun à son tour, salué l’implication du président du Compaoré dans la gestion des conflits sous-régionaux. Ils ont particulièrement exprimé leur reconnaissance au Burkina de s’investir régulièrement pour la défense de la cause de la République de Chine dans les instances internationales.

GIF - 66.8 ko
Tertius Zongo, le Premier ministre de la République de Chine et leurs épouses

Malgré la décrispation de la situation entre la République de Chine (Taïwan) et la Chine continentale, les autorités taïwanaises ont réaffirmé leur attachement à la coopération avec le Burkina Faso. Cette coopération devrait même se renforcer et s’étendre à d’autres domaines. La formation des ressources humaines sera ainsi renforcée avec l’augmentation du nombre de bourses accordées à notre pays. De nouveaux domaines comme l’appui à la démocratie, la culture (que les Taïwanais ont su préserver chez eux tout en développant un Etat moderne), l’énergie solaire, sont de nouveaux secteurs qui seront pris en compte.

Autre signe de la bonne santé des relations entre la République de Chine et le Burkina, la visite attendue dans notre pays des plus autorités chinoises à l’occasion du cinquantenaire de notre indépendance selon l’invitation que leur a faite le chef du gouvernement au nom du président du Faso. A tête d’une délégation d’une quinzaine de personnes dont les ministres Lucien Bembemba et Minata Samaté, le Premier ministre Tertius Zongo achève ce vendredi son périple taïwanais qui l’a conduit dans plusieurs villes de Taïwan comme Puli, Taichung, Ylan selon le riche programme concocté par le très dynamique ambassadeur Jacques Sawadogo, aujourd’hui doyen du corps diplomatique dans l’ile de beauté.

La délégation burkinabè a pu ainsi, entre autres, visiter l’hôpital chrétien de Puli, le centre de formation professionnelle de Taichung, le jardin d’orchidées de Ylan, le Centre national des arts traditionnels de la même ville, des unités industrielles travaillant dans l’énergie solaire, le Bureau d’information du gouvernement taïwanais, la Tour Taïpei 101, deuxième tour la plus haute du monde après celle de Dubaï, etc.

Le chef du gouvernement qui a aussi rencontré le personnel de l’ambassade du Burkina (qu’il a visitée le mercredi) et reçu la communauté des étudiants et stagiaires forte d’une cinquantaine de membres, achève son séjour en République de Chine ce vendredi. Dans quelques semaines, du 14 au 18 juin précisément, la Commission mixte de coopération Burkina Faso/Taïwan prendra le relais avec la tenue de sa 8e session dans la capitale chinoise pour faire un bilan détaillé de cette coopération et surtout passer en revue une trentaine de projets soumis à la partie taïwanaise.

Direction de la communication et de l’information du Premier ministère

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s