Rétention de l’information : le coup de gueule de Tertius Zongo

Le Premier ministre burkinabè s’est dit surpris, vendredi dernier, par la rétention excessive de l’information par des membres de son gouvernement ainsi que certains chefs de service et de projets. Tertius Zongo a livré cette déclaration à la presse, à l’issue du séminaire-atelier organisé par son équipe gouvernementale pour dresser le bilan du présent quinquennat du président Blaise Compaoré qui prend fin en novembre prochain.

« Nous avons été obligé de leur mettre la pression pour obtenir ce qu’on voulait », a avoué, en substance, le chef du gouvernement qui n’a visiblement pas supporté cette attitude de la part de « serviteurs de l’Etat » supposés donner les informations nécessaires pour rendre compte des actions entreprises par le chef de l’Etat au cours de son mandat finissant. Faut-il en rire ou en pleurer ?

Incontestablement, le coup de gueule de Tertius Zongo apporte de l’eau au moulin des journalistes qui réclament, depuis quelques années maintenant, le libre accès aux sources publiques d’information. Curieusement, la rétention de l’information est devenue un second réflexe du fonctionnement du Burkinabè, à tous les niveaux de l’administration. C’est la croix et la bannière pour obtenir de simples renseignements, même pour des actes ou des sujets qui sont du domaine public. Le non-initié pouvait croire que cette attitude peu coopérative à l’endroit des médias-et des usagers des médias en général-était recommandée « d’en haut ». Hélas !

Malgré une circulaire du Premier ministre rappelant à tous les responsables d’institutions publiques, privées et des collectivités locales de donner des informations aux journalistes professionnels, on n’est visiblement pas sorti de l’auberge. C’est logiquement que le chef du gouvernement en fasse lui-même l’amère expérience et confirme ainsi la galère que vivent les journalistes depuis belle lurette. Comme quoi, à force de trop tourner en rond, le serpent finit par se mordre la queue.

Bark Biiga

Fasozine

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s