Chantiers du cinquantenaire de l’indépendance : Les autorités régionales, satisfaites du niveau d’exécution

Le gouverneur de la région des Hauts-Bassins a fait un tour, lundi 31 mai 2010, sur les chantiers ouverts à Bobo-Dioulasso dans le cadre du cinquantenaire du Burkina Faso. Une sortie qui a permis à Temai Pascal Benon et aux chefs des services déconcentrés de l’Etat qui l’accompagnaient, de constater de visu l’état d’exécution des travaux dans la ville- hôte de l’événement.

Après avoir procédé, le 27 avril dernier, au lancement officiel des travaux de construction de la Cité des forces vives, le gouverneur Temai Pascal Benon y est retourné ce lundi pour apprécier l’avancement des différents chantiers. Sur les trois sections visitées, le constat sur certaines parcelles est visiblement satisfaisant.

Moins d’un mois après avoir entamé les travaux, certains promoteurs sont déjà au stade de finition de leurs bâtiments. C’est le cas de Ibrahim Diarra, responsable des travaux d’une villa de type F4 sur le site. Il est l’un des premiers à avoir terminé les gros œuvres et la toiture de sa maison.

« Il reste le coffrage et le crépissage », nous a assuré M. Diarra qui compte terminer la villa dans un mois et remettre les clés aux organisateurs de la célébration du cinquantenaire en août prochain. A côté de M. Diarra, la villa également de type F4 de Daniel Palm au stade de soubassement, sort doucement de terre. Il espère aussi finir courant août prochain.

Dans l’ensemble, les promoteurs ne relèvent pas de difficultés majeures à même d’entraver l’exécution normale des chantiers. Le seul problème soumis au gouverneur est celui du manque d’eau sur place, même si beaucoup assurent par ailleurs, que le ravitaillement par camion-citerne ou par barrique, ne pose pas de difficultés. Les responsables techniques de l’ONEA qui étaient de la visite, ont rassuré les promoteurs de la mise à leur disposition, de 6 bornes- fontaines dans les 10 prochains jours, soit deux fontaines par section.

De l’avis des responsables de l’ONEA, les conduits sont déjà posés et il ne resterait plus qu’à faire les branchements. L’autre problème relevé sur place est la non accessibilité de la section 443 attenant au cimetière municipal, due à un sol sablonneux. Trois attributaires ont d’ailleurs renoncé à leurs parcelles de crainte de ne pouvoir terminer dans les délais impartis.

Mais pour le gouverneur, « c’est honnête de la part de ces gens », et cela permettra de réattribuer des terrains aux demandeurs en attente et qui ont les moyens de terminer dans les délais. Globalement, le gouverneur s’est dit « très satisfait » de l’état d’avancement des travaux. Sur certaines sections, a-t-il dit, 60% des attributaires ont commencé à travailler et d’autres sont au stade du chaînage.

Après la Cité des forces vives, le gouverneur s’est également rendu sur le chantier de la Maison de la culture. Là-bas, le taux d’exécution global a atteint 50% selon les techniciens, c’est-à-dire que les gros œuvres sont presque achevés (il reste la pose de la toiture). Les autres 50% restants sont constitués des travaux de finition auxquels s’attelaient les ouvriers sur le site au moment du passage des autorités régionales. D’autres chantiers recevront, peut-être dans les tout prochains jours, la visite des premières autorités des Hauts-Bassins.

Il s’agit notamment, des chantiers : de l’Hôtel administratif au centre ville, des routes prévues pour être bitumées et du Monument du cinquantenaire. En attendant, le gouverneur reçoit ce 1er juin, les attributaires de parcelles et promoteurs de villas dites du cinquantenaire. Une occasion pour eux d’échanger et de trouver des solutions aux éventuels entraves à la bonne exécution des travaux.

Mahamadi TIEGNA

Sidwaya

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s