POT-POURRI :

BEPC 2010, une candidate accouche à Pô

La première journée du BEPC 2010 a débuté avec des situations peu ordinaires à Pô. Une candidate de 23 ans du nom de Kahouya Gomgnimbou, élève au collège Atta Oudié de Pô, est tombée en syncope après l’appel des candidats à 6h30. Elle a été évacuée à bord de l’ambulance du CMA. Selon ses parents, c’est depuis le 25 mai que leur fille fait ses crises et était même hospitalisée au Centre médical de Pô. Mais l’on n’a pas réussi à déceler la cause de son mal.

Elle profère, lors de ses crises, des paroles du genre "on veut m’arracher mon coeur". Quelque temps après cette syncope, une bonne nouvelle : une candidate du jury 3, sis au lycée municipal, était en travail pendant l’épreuve de langue autour de 8 h. Evacuée au CMA à son tour, elle a accouché d’un garçon et avait voulu revenir continuer la composition. Pour rappel, ce sont au total 1190 candidats répartis dans 5 jurys qui prennent part cette année au BEPC dans l’ensemble de la province du Nahouri.


BEPC 2010 : ces CNIB à problèmes

Des candidats à la session 2010 du BEPC ont été refoulés des salles de composition parce que n’ayant que les récépissés de retrait de leurs CNIB qui sont toujours au niveau de l’Office national d’identification. Conséquence, ces derniers n’ont pas pu composer les épreuves de français. Selon les responsables du MESSRS, des instructions ont été données afin qu’on autorise les candidats qui n’ont pas encore obtenu leurs CNIB à composer sur présentation de leurs actes de naissance accompagnés de leurs photos d’identité. Mais au regard des informations qui nous sont parvenues, on peut dire que ces instructions n’ont pas été respectées au niveau de certains établissements comme il se doit, à l’image de l’établissement Gabriel Taborin à Saaba où beaucoup de candidats ont été refoulés.


Effectifs des examens de 2010 : le technique maigrit et le BEPC grossit

Ils sont 131 079 garçons et filles à se lancer à l’assaut du BEPC, du CAP et du BEP, selon l’état des préparatifs des examens de la session de 2010, établi par l’Office des examens et concours du secondaire à la date du 28 mai 2010. Par rapport à 2009, le nombre de prétendantes et soupirants du BEPC est passé de 101 083 scolaires à 115 409. Soit un taux d’accroissement de 14,17%. Cependant, le CAP et le BEP ont eu moins de conquérants cette année. En effet, le nombre de candidats est passé de 16 613 têtes pensantes à 15 670, soit un taux d’accroissement de -5,68 %. Néanmoins, des centres ont été ouverts à Nouna et Boulsa pour les BEP et CAP industriels. Cette année, globalement, il y a plus de candidats aux différents examens qu’en 2009, c’est-à-dire 11, 37 % en 2010 contre 8,08% l’année dernière.


Yoyo, le Python et le Bombardier à l’œuvre ce soir

La Maison du peuple de Ouagadougou va, une fois de plus, vibrer au rythme du noble art ce vendredi 4 juin 2010 à partir de 21h. En effet, un gala international de boxe initié par le promoteur de la boxe professionnelle, Esaïe Kabré, y battra son plein. Des champions burkinabè bien connus sur le plan international vont retrouver le ring. On reverra avec beaucoup de plaisir Alexis Boureima Kaboré dit Yoyo, Patrice Sou-Toké dit le Bombardier et Boniface Kaboré dit le Python. Ils seront respectivement face aux boxeurs ghanéen Ray Samy, béninois Marthin Sassou et nigerian Radji Babawale. En lever de rideau, il est prévu deux combats neo-professionnels entre des Burkinabè, Béninois et Togolais.


CEP 2010 : retard inexplicable dans une CEB du Zondoma

Les épreuves écrites, orales et sportives du Certificat d’études primaires (CEP) et du concours d’entrée en 6e sont prévues du 08 au 10 juin 2010 sur tout le territoire national. Cependant, à la date du 02 juin, les commissions de surveillance et de correction sont toujours gardées secrètes, sinon verrouillées dans une Circonscription d’éducation de base (CEB) de la province du Zondoma. Et il en est ainsi depuis belle lurette. A moins d’une semaine de l’examen, cela ne peut que susciter des inquiétudes, voire des suspicions au sein de la famille enseignante. Le jeudi 27 mai passé, une rencontre qui a réuni les directeurs d’écoles (DE), les représentants APE et AME, les syndicats et les membres du comité d’inspection de la même CEB, s’est achevée en queue de poisson. D’une salle comble au départ, l’inspecteur s’est retrouvé seul avec ses DE. Un bilan financier ayant semé la zizanie entre les participants.


Les communicateurs en Assemblée générale extraordinaire

Les membres de l’UCAP-Burkina (Union catholique africaine de la presse) sont toujours dans la fièvre des préparatifs du Congrès mondial de l’UCIP (Union catholique internationale de la presse) que le Burkina aura le privilège d’abriter du 12 au 19 septembre prochain. Cette grande manifestation requiert une organisation de qualité. C’est pourquoi, en présence de leur ministre de tutelle Filippe Savadogo, et de leur marraine, Béatrice Damiba, présidente du CSC, ils se retrouveront en Assemblée générale extraordinaire ce samedi 5 juin 2010 à partir de 8h30 au siège du comité d’organisation sis à l’ex-siège du Conseil économique et social (CES). A l’occasion, tous ceux qui voudront aider l’organisation dudit congrès pourront y faire un tour.


Coupe de la solidarité : Niakoré vise un 2e titre

La 8e édition de la coupe de la Solidarité, dont le promoteur est Robert Sangaré, va désigner son vainqueur ce dimanche 6 juin 2010 à Bangassogo. A l’affiche de cette finale, l’équipe de Niakoré, vainqueur de la 2e édition, sera en face de celle de Gorgaré. Le patron, le ministre des Sports et des Loisirs, le parrain, le ministre de la Justice et le président d’honneur, Adama Fofana, figureront parmi les spectateurs lors de cet ultime combat sportif.


La GSP s’adjuge la coupe de la 2e région de gendarmerie de Bobo :

La finale de la première édition de la coupe du commandant de la deuxième région de gendarmerie de Bobo Dioulasso, le Colonel Serge Alain Traoré, s’est jouée le samedi 29 mai 2010. La compétition a été animée par seize équipes issues de différents corps militaires et paramilitaires de Bobo Dioulasso. Pour cette fois, la GSP a remporté le trophée, qui se veut symbole de collaboration et d’amitié entre les frères d’armes, par le score de 1 but à 0 face à la Brigade mobile de la gendarmerie. C’est l’ensemble de la région militaire qui a gagné, a conclu le promoteur.


Vovinam Viet Vo Dao Houet reconnaissant au "Pays"

Le district de Vovinam Viet Vo Dao (VVVD) du Houet a organisé le Samedi 29 mai 2010 à la maison des combattants de Bobo Dioulasso, son championnat provincial de la saison. Il a permis de sélectionner les meilleurs qui participeront au championnat national. Cinq d’entre eux iront défendre les couleurs nationales en Espagne lors du championnat mondial en août 2010. Au terme des activités, les karatékas ont reçu des attestations de reconnaissance. L’une d’elles est tombée dans la corbeille à lauriers du journal "Le Pays", adroitement lancée par le président du district de Viet Vo Dao, Abim’s Ouédraogo. Cela parce que le canard a apporté son soutien à ce sport dans l’Ouest du Burkina.


Founzan : la COPSA-C fait son bilan

Après un an d’existence, la COPSA-C (Coopérative de prestation de services agricoles), qui regroupe des producteurs de céréales et de riz des provinces du Ioba et du Tuy, a tenu sa première assemblée générale annuelle le vendredi 28 mai 2010 à son siège à Founzan. Les délégués des unions, les partenaires de la coopérative et les invités ont suivi les six points de l’ordre du jour, dont le bilan des activités réalisées en 2009, le plan d’actions pour cette année, le rapport de l’étude sur la mise en place d’un centre d’étuvage et les perspectives pour l’année 2010. Les participants ont pu suivre le bilan fait par Mme Félicité Kambou, la directrice de la coopérative, lequel bilan a été adopté.


SYNATEB : enfin un siège !

Secteur N°8 de Ouagadougou, quartier Goughin, côté Nord de la Direction régionale de l’Enseignement secondaire du centre. C’est là qu’il faut se rendre désormais pour tous ceux qui aimeraient savoir où se trouve le siège du SYNATEB (Syndicat national des travailleurs de l’éducation de base). La crémaillère a été pendue le 1er mai 2010. Après 15 ans d’existence, (le SYNATEB est né le 28 mai 1995) on peut dire que ce siège ne vient pas trop tôt ! Mais également, mieux vaut tard que jamais !

Le Pays

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s