Marche contre la faim : Ventre affamé d’écolier n’a point d’oreille

Visant à promouvoir l’objectif 1 du Millénaire qui consiste à réduire de moitié d’ici 2015 le nombre de personnes qui ont faim dans le monde, la marche de solidarité contre la faim, organisée à travers le monde par le PAM chaque année, est en passe de devenir la plus grande manifestation publique.

Au Burkina, hier dimanche 6 juin, le Programme alimentaire mondial (PAM) en partenariat avec le MEBA, et une forte représentation des organisations de la société civile ont organisé pour la 6e fois consécutive cette randonnée pour dire NON à la faim des écoliers. Elle était placée sous le parrainage de Chantal Compaoré, épouse du chef de l’Etat.

Réunir 30 millions de nos francs pour alimenter les cantines scolaires du Burkina Faso afin de faire reculer le spectre de la faim chez les enfants. C’est l’objectif de la marche 2010 contre ce fléau qui n’est pas pour favoriser le décollage du développement au Pays des hommes intègres. Avec une forte présence des organisations de la société civile et, surtout, de jeunes tels le Réseau africain des jeunes contre le Sida (RASS), le Réseau des organisations de jeunes pour le développement (RODD), le Programme national des volontaires du Burkina Faso (PNVB), la JCI, SOS Sahel, ADRA, APROSSA Afrique verte, etc. qui n’ont ménagé aucun effort pour soutenir le PAM dans cette lutte.

C’est avec une vive émotion que le coordonnateur national de cette édition, Alpha Yago, a témoigné sa reconnaissance à toutes ces personnes qui ont accepté d’exprimer leur attachement indéfectible à la cause des enfants, à savoir la lutte contre la faim des tout-petits à l’école. Notre pays a été reconnu comme l’un des meilleurs organisateurs de la marche dans le monde. Une expertise nationale à mettre sur le compte des différents comités d’organisation qui se sont succédé depuis le début en 2005, a ajouté M. Yago.

Il a exprimé, au nom de la coordination de la marche, sa profonde gratitude à la marraine Chantal Compaoré, épouse du chef de l’Etat, qui n’a jamais cessé de les soutenir depuis la 1re édition. Partis de la place des Cinéastes au rond-point des Nations unies, plus de dix mille marcheurs ont adhéré à l’objectif principal de 30 millions de FCFA à récolter pour les cantines scolaires.

Selon Annalise Conté, directrice-représentante du PAM au Burkina, sa structure alimente déjà 640 cantines scolaires dans le Sahel et plus de 90 000 élèves en bénéficient. La marraine de la marche contre la faim est convaincue que d’énormes efforts restent encore à faire, malgré les nombreux acquis des différents acteurs. Et Chantal Compaoré d’encourager les organisateurs, car, a-t-elle dit, leur cause est noble, surtout quand on sait que le faible taux de scolarisation et la faim des enfants sont un frein au développement économique de notre pays.

La ministre de l’Enseignement de base et de l’Alphabétisation, présidente de la marche, s’est dit comblée et fière. Odile Bonkoungou a rappelé que la marche vise à sensibiliser l’opinion nationale et internationale au problème de la faim chez les enfants à l’école afin de susciter l’accompagnement d’autres acteurs, aux côtés du gouvernement et de ses partenaires, dans la promotion des cantines scolaires dans toutes les écoles.

En guise de bilan à mi-parcours, plus de 14 737 000 FCFA ont été récoltés et des promesses de près de 10 millions sont toujours attendues. L’objectif était 30 millions, les dons et contributions sont toujours recevables jusqu’au 1er septembre prochain, date à laquelle sera fait le bilan de la marche. Alors, que les bonnes volontés se manifestent pour qu’aucun écolier ne manque ses cours pour cause de faim.

Mohamed Arnaud Ouédraogo

L’Observateur Paalga

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s