« Les sans frontières » : Les griots de la paix

Les Grands Dossier
Nos partenairesLe marché discographique burkinabè s’est encore enrichi d’un nouveau groupe composé de deux jeunes, Kiemson et Terrasson. Ils se sont fait baptiser "Les sans frontières" et leur premier album est un cri du cœur "Plus jamais ça !".

La musique du duo "Les sans frontières" est un hymne à l’amour du prochain notamment entre les peuples ivoirien et burkinabè. Des populations qui ont mis à mal, à coup de violences, leurs relations suite à la crise militaro-politique ivoirienne déclenchée en septembre 2002.

Un conflit qui a inspiré Barthélemy Kiema alias Kiemson (Burkinabè) et Terrasson Rodrigue Nguessan alias Terrasson (Ivoirien) qui disent "Plus jamais ça". Le titre de leur premier album composé de douze titres chantés en français, en zaoré, en baoulé et en mooré.

"Plus jamais ça", traite d’une thématique variée : l’amour du prochain, de la maternité, du tourisme, du retour aux sources, du banditisme, etc. L’œuvre, produite par Oumadou Kiema, a bénéficié des connaissances musicales de meilleurs arrangeurs : Prince Edouard Ouédraogo et son fils Daniel, Sam Etienne Zongo et Gosh. "Plus jamais ça" est disponible en CD et en cassette chez les revendeurs.

Alassane KERE

Sidwaya

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s