Semaine nationale de l’Internet : Les TIC pour faciliter les échanges commerciaux

La semaine nationale de l’Internet et des autres TIC a officiellement ouvert ses portes ce vendredi 11 juin 2010. C’est le chef du gouvernement Tertius Zongo qui a donné le top de départ de l’évènement à la salle des banquets de Ouaga 2000.

Pendant une semaine, les populations de 31 localités du pays pourront se former gratuitement à Internet. Des conférences, des débats sur l’utilisation des moyens de paiement électronique, une journée de la sécurité informatique, le SITICO, ce sont entre autres les activités à l’ordre du jour de cette édition.

Promouvoir le commerce à travers les nouvelles technologies de l’information et de la communication, c’est l’objectif que s’est assigné le comité national d’organisation de la semaine des TIC. Ces outils sont un moyen pour « soutenir les activités commerciales et attirer les investisseurs dans nos pays », estime Laciné Diawara, le parrain de la manifestation. Le choix de promouvoir ces outils contribue à améliorer les facteurs de productions. Du moins, ils facilitent les échanges.

Les TIC ont un potentiel de facilitation et de promotion du commerce. Le Burkina l’a compris dès l’entrée de ces outils dans le continent. Il a mis en place un trade point au niveau de l’ONAC (office national du commerce extérieur) depuis 1997. Un centre qui met à la disposition des opérateurs économiques un espace internet haut débit et un répertoire de toutes les entreprises du pays.

Malgré les efforts consentis, les TIC et leurs applications s’insèrent difficilement dans l’activité commerciale au Burkina Faso. C’est pourquoi, la sixième édition de la SNI a retenu le thème : « TIC et commerce ». La réflexion sur les multiples entraves à l’extension des TIC dans le secteur commercial sera donc menée afin d’interpeller et sensibiliser tous les acteurs concernés sur la nécessité d’utiliser les TIC. Des débats sur le paiement électronique seront menés au cours de la semaine. Les arnaques faisant légion dans l’utilisation d’internet, une journée sera consacrée à la sécurité informatique afin d’outiller les acteurs à la bonne utilisation des outils électroniques. Aussi dans le cadre de la lutte contre la destruction de l’environnement, une journée sans papier est au programme pour la deuxième année consécutive.

Le salon international des technologies de l’information et de la communication aura lieu cette année sur le site du SIAO. Les professionnels des TIC exposeront pour l’occasion leurs produits. La Chine Taïwan, partenaire clé de l’évènement sera fortement représentée. Au cours de cette semaine des TIC, le ministère des postes et des technologies de l’information et de la communication envisage former 25 000 personnes à l’utilisation d’internet et ses applications Du 17 au 19 juin, la troisième édition du forum panafricain sur le partage des meilleures pratiques dans le domaine des TIC se tiendra dans la capitale burkinabè en marge de la SNI. Ces outils sont désormais encrés dans le quotidien des burkinabè. Impossible de les rejeter. Il faut donc œuvrer à leur bonne utilisation.

Moussa Diallo et Céline Landreau (stagiaire)
Lefaso.net

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s