ON EN PARLE :

Me Sankara peut reprendre sa robe d’avocat

Après avoir demandé à plusieurs reprises et sans succès sa réinscription au tableau de l’Ordre des avocats, Me Bénéwendé Sankara a déposé un recours à la Cour d’appel. C’est ainsi qu’en audience du 21 juin dernier, elle a ordonné que le président de l’UNIR/PS soit rétabli dans son droit. C’est l’aboutissement d’une longue lutte menée depuis 2002.

En effet, Maîtres Bénéwendé Sankara et Gilbert Ouédraogo avaient sensibilisé les députés sur la nécessité de lever l’interdiction faite par l’article 171 du Code électoral de 2001 à l’avocat investi d’un mandat parlementaire d’exercer sa profession. Finalement en 2009, l’article en question sera modifié et il convient de souligner le plaidoyer mené en son temps par l’Union des jeunes avocats du Burkina (UJA-B). Malgré tout, le conseil de l’Ordre s’était refusé à réinscrire Me Sankara à son tableau. Ce verdict vient donc clore un feuilleton judiciaire dans la famille des défenseurs de la veuve et de l’orphelin.

Le Pays

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s