Banditisme : Des contrefacteurs de cartes grises

Des vendeurs de motos au marché central de Bobo-Dioulasso qui assurent également à leurs clients la délivrance de la carte grise et de la plaque d’immatriculation sans le moindre contact avec les services compétents en la matière. C’est la prouesse réussie par ce groupe d’individus qui agissaient en toute illégalité. En somme, des contrefacteurs sur lesquels la police régionale vient de mettre le grappin. Un excellent coup de filet qui a donné lieu à un point de presse, le jeudi 1er juillet 2010 dans les locaux de la Direction régionale de la police.

Décidément, on ne finira pas de parler de si tôt du secteur des transports qui a été éclaboussé, ces derniers temps, par une série de scandales liés à de nombreux cas de fraudes et de malversations constatés au niveau de l’établissement et de la délivrance des documents de mise en circulation des véhicules et autres engins à deux roues. Malgré les sanctions prises et les arrestations opérées en son temps, la situation est encore loin de se stabiliser dans le domaine des transports terrestre et maritime où des incorrigibles continuent à se livrer à des actes illégaux et surtout préjudiciables à l’économie nationale. Quand des commerçants s’improvisent démarcheurs des transports pour ensuite se livrer à des falsifications de documents, il y a véritablement de quoi se faire du souci.

Surtout dans un monde où, de plus en plus, la fin semble justifier les moyens. La recherche effrénée du gain facile a finalement entraîné ce type de commerçants dans un gouffre. Eux qui se croyaient plus malins que les autres et qui espéraient faire fortune en jouant, parallèlement à leur fonction de vendeurs de cyclomoteurs, le rôle d’agents des transports. Des faussaires qui n’ont pas lésiné sur les moyens pour atteindre leur objectif en se dotant de matériel technique pour l’établissement de cartes grises et la confection de plaques d’immatriculation.

« Les investigations que nous avons menées ont permis de saisir deux machines à écrire qui servaient à imprimer les cartes grises mais aussi et surtout sept faux cachets portant les sceaux des Directions générales des transports terrestre et maritime, de la Direction régionale des transports des Hauts- Bassins, ainsi que les initiales des autorités signataires des cartes grises à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso », nous apprend le Directeur régional de la police, André Odou Ouédraogo. Ils sont au total cinq faussaires, commerçants ou démarcheurs de cycle avec à leur tête Issaka Sawadogo, à avoir été interpellés dans le cadre de cette affaire.

Les enquêtes ont permis de saisir trente-six fausses cartes grises déjà établies et prêtes à être restituées aux éventuels propriétaires, des reçus d’engins, un lot de photocopies de pièces d’identité de demandeurs de cartes grises, et enfin vingt et une plaques d’immatriculation prêtes à être posées sur les engins. Le mode opératoire de ces faussaires, explique le directeur régional de la police, « consistait à vendre des motos hors taxes en faisant croire aux clients qu’elles étaient déjà dédouanées et qu’il suffisait de leur verser une somme de 20 000 à 25 000 FCFA pour les formalités d’établissement de la carte grise de la confection de la plaque d’immatriculation.

Le client ne s’apercevra de la supercherie qu’à l’occasion d’un contrôle de la Douane qui lui révélera l’inauthenticité des documents en sa possession ». Le démantèlement de ce réseau semble ouvrir de nouvelles pistes à la police. Et la liste des interpellations dans le cadre de cette affaire pourrait s’allonger dans les jours à venir avec les enquêtes qui sont loin de s’achever dans un secteur aussi truffé de fraudeurs et de falsificateurs que celui des transports.

Jonas Apollinaire Kaboré

Sidwaya

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s