– la 5ème Semaine africaine des sciences agricoles –

Ouagadougou abrite à partir de ce lundi 19 et ce jusqu’au 24 juillet prochain, la 5ème Semaine africaine des sciences agricoles. Le thème retenu pour cette 5ème Semaine porte sur « l’innovation agricole africaine dans un environnement mondial en mutation ». Une rencontre de haut niveau pour trouver les solutions aux problèmes qui freinent le développement de l’agriculture en Afrique.

Faire un plaidoyer pour l’agriculture, promouvoir l’échange de connaissances et développer des concepts pour les mettre à la disposition des paysans, ce sont les raisons essentielles qui justifient la tenue de la 5ème Semaine africaine des sciences agricoles. Concomitamment à cette 5ème semaine, il se tiendra l’Assemblée générale du Forum pour la recherche agricole en Afrique (FARA). Cette Assemblée générale réunira dans notre capitale des représentants des membres constitutifs du FARA venant des institutions africaines et non africaines qui participent à la recherche agricole pour le développement telles que les organisations sous-régionales, les organisations de producteurs agricoles et d’éleveurs, les instituts de recherche agricole, des universités, des ONG et des entreprises privées qui comprennent les systèmes nationaux de recherche agricole, des instituts de recherche avancée non africaines, les centres internationaux de recherche agricole, des ONG internationales, des décideurs, le secteur privé et des partenaires au développement de l’Afrique.

Il est également attendu une quinzaine de ministres africains et quelque 800 experts du monde entier. Le Forum pour la recherche agricole en Afrique (FARA) est l’organisation faîtière sur le continent, rassemblant et formant d’importantes coalitions de parties prenantes dans la recherche et le développement agricoles en Afrique. Le FARA reste l’organe technique de la Commission de l’UA sur l’économie rurale et le développement et également l’agence directrice du NEPAD. La 5ème Semaine africaine des sciences agricoles qui se tient à Ouagadougou du 19 au 24 juillet 2010 porte sur l’innovation agricole africaine dans un environnement mondial en mutation ».

En vue d’aboutir à des suggestions concrètes d’actions à mener par les membres constitutifs du FARA, trois sous-thèmes sont au programme : investissement dans l’innovation agricole dans l’ère d’après la crise financière, les centres de connaissances et réseaux pour relever les défis de la mondialisation et du changement climatique, et la capacité d’adaptation du commerce agricole africain aux chocs internes et externes permettront de décrypter les principaux défis de l’agriculture africaine. La journée du 21 juillet dite journée spéciale du Burkina sur le site du SIAO sera un temps fort de cette semaine africaine des sciences agricoles. C’est une opportunité pour le Burkina Faso de faire la promotion des résultats de sa recherche agricole à travers des expositions et des visites de terrain. Les 21 et 22 juillet le pavillon climatisé du SIAO accueillera une exposition portant sur les innovations agricoles mises au point par la recherche de même que sur les produits réalisés à partir de ces innovations.

Koundjoro Gabriel KAMBOU

Lefaso.net

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s