RAMADAN 2010 : Commerçants, Allah vous voit !

Hier matin, les muezzins du Burkina ont clamé le premier appel à la prière du mois de ramadan de l’année 2010. J’ai beaucoup ri car le Burkina, pour 30 jours, va devenir meilleur. Eh oui, pendant ce mois de miséricorde et de prière, tout le monde deviendra sage (même s’il pouvait l’être à jamais). Les gens comprendront ce que c’est que de manger une fois dans la journée. C’est ainsi que les joues des petits garibou vont grossir et les nécessiteux trouveront enfin à manger, pour un temps. C’est cet aspect que j’aime dans le mois de ramadan : la solidarité qui déambule à tous les coins de rues.

C’est l’occasion aussi où la tolérance, cette richesse qui rend belle la vie au "pays des Hommes (dits) intègres", sera portée au summum de sa magnificence. C’est ainsi que Pierre, le mécanicien chez qui je ramasse mes bouts de fer, se cachera pour manger son "benga" (1) bien chaud. Afin de ne pas indisposer Salam, son voisin musulman, vendeur de "yougou yougou" (2). Pendant ce temps, je ne serai pas étonné de voir le Pasteur de l’autre église des Assemblées de Dieu amener un carton de sucre pour le loger dans la grande poche du boubou d’un ami musulman.

Quel est ce moustique qui vous refile le palu de la hausse des prix ?

Mais, hum, tout n’est pas que blanc comme zom-koom. Je vais parler d’abord de ces gens qui, malgré le fait que l’imam s’égosille à prêcher que ce mois est synonyme de pardon, continueront à nourrir et à dorloter dans leurs coeurs, des rancunes et rancoeurs tellement vieilles qu’elles sont ratatinées et ridées. Je parle de ces voisins qui se regardent pire qu’en chiens de faïence, ne sachant pas que la vie est trop courte sur terre pour la perdre en jérémiades inutiles. Je décoche ensuite une boule de boue à ces grands musulmans qui, au lieu de donner l’aumône, la zakat, à ceux qui en ont besoin, vont plutôt gaver les magasins d’imams et autres marabouts qui n’en ont que faire.

Tout ça pour qu’on oublie qu’ils ne sont pas de bons "locataires" de leur mosquée. Dieu vous voit ! Dieu vous voit aussi, messieurs et dames les commerçant(e)s ! Chaque année, c’est la même chose ! Quel est donc ce moustique qui vous pique et vous refile à chaque ramadan le palu de la hausse des prix des denrées de base, comme le petit mil et le sucre ? Non, ce n’est pas gentil et surtout, ce n’est pas pieux de votre part ! Mais vous avez raison : y a pas Dieu dans business ! Mais il faut dire aussi aux gens de ne pas exagérer. Ce n’est pas parce que c’est ramadan qu’il faut manger comme un sultan ! On peut faire le jeûne avec le budget habituel, il suffit d’adapter le menu : manger bien le matin et léger à la rupture. Et de grâce, évitez de vouloir rattraper ce que vous avez perdu ! Les nutritionnistes disent que cela peut devenir du suicide. Et ce dernier mot peut valoir pour les gérants de restaurants.

Mention spéciale aux femmes !

Ce n’est pas la peine de préparer à midi comme pour nourrir un bataillon. Mais s’il y en a qui vont pleurer, c’est bien mes amis tenanciers de bars, maquis et autres débits de boisson. Tout, ou presque va se vider. Eh, attendez ! Je ne suis pas si fou pour dire que ce sont les musulmans qui remplissent les bars ! Mais comme on est dans un pays de solidarité, les musulmans "accompagnent" leurs frères et amis chrétiens dans ces lieux. Voilà pourquoi ils sont si pleins en temps de non ramadan. J’y pense ! J’aimerais bien avoir l’avis des gardiens des chambres noires … Je n’ai rien dit, hein ! Ce que j’ai plutôt dit, c’est que tous ces maris machos doivent convenir et dire ensemble, "mention spéciale aux femmes !" Si vous ne le dites pas, vous êtes ingrats ! Car, elles ne dormiront presque plus et vous savez qu’un ramadan sans une femme au fourneau, c’est euh… l’enfer pendant 30 jours ! Les célibataires croyants, sans soeur ni femme à côté ne diront pas le contraire. Bon, il est l’heure pour moi d’aller casser mon carême. Quoi ? Qui est fou pour croire qu’il est déjà au paradis.

Le Fou

Le Pays

Advertisements
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s