Retraite spirituelle : 7 jours pour rencontrer Dieu

Du 2 au 8 août, s’est tenue au petit séminaire Saint François de Sales de Pabré, une retraite spirituelle organisée par la coordination diocésaine du Renouveau charismatique catholique de Ouagadougou. Dirigée par l’abbé Blaise Bicaba, cette retraite a réuni 350 personnes autour du thème "Avec le Christ, je suis un crucifié. Ce n’est plus moi qui vit mais c’est le Christ qui vit en moi", Galates 2, 19-20.

Venus de différentes villes du Burkina Faso, les fidèles catholiques et les fidèles des autres confessions religieuses ont voulu durant une semaine, à travers la prière et le recueillement, fortifier leur foi en Jésus-Christ, mort sur la croix pour le salut du monde.

La retraite a commencé par le mot de bienvenue adressé aux participants par Prosper Sawadogo, secrétaire général de la coordination diocésaine du Renouveau charismatique catholique. Il a expliqué qu’une retraite spirituelle est un temps où l’homme se retire du monde pour vivre en intimité avec son Créateur, afin de fortifier sa foi et son amour pour lui.

Pour y parvenir, les retraitants ont accepté de se soumettre à un programme et aux conditions de la retraite. La première règle qui fut sans doute, la plus difficile à respecter, est le silence aussi bien extérieur qu’intérieur auquel étaient tenus les participants. Dieu ne parle que dans le silence, l’homme pour l’entendre a besoin de calme et de recueillement. De cette règle découle une autre règle très importante : l’interdiction de communiquer avec le reste du monde en sortant de l’enceinte du séminaire ou en utilisant les téléphones portables.

Un cheminement pour communuer avec Dieu

Au-delà des règles de conduite, il y a un cheminement proposé tous les jours aux retraitants : le réveil à 5h 30, 6h 30, la prière du matin avec méditation d’un psaume. Du mardi au dimanche, les psaumes lus et médités sont les suivants, 145, 100, 103 et 51. Pour le samedi, jour consacré à Marie dans l’Eglise catholique, ce fut l’Evangile de Saint Luc, 1,26-38 relatant le récit de l’Annonciation.

A 7h 30, c’est le petit déjeuner par fraternité (groupe d’une vingtaine de personnes), suivi des travaux d’entretien du cadre de vie du petit séminaire. A 9h, débute l’enseignement donné par l’Abbé Bicaba, à 12h, le déjeuner, la méditation du rosaire à 15h, à 18h, la louange suivie de la messe, le dîner, à 21h, l’adoration, à 22h et le repos de la nuit, à 23h.

Les sujets des différents enseignements donnés par le prédicateur renvoyaient au thème de la retraite qui est "Avec le Christ, je suis crucifié. Ce n’est plus moi qui vit, mais c’est le Christ qui vit en moi". Au 1er jour de la retraite (mardi), le thème traité a porté sur les obstacles que rencontre le chrétien pour suivre Jésus-Christ. A partir de la parabole du jeune homme riche, Luc 19,16-22, l’abbé Bicaba a exhorté les retraitants à se détacher de tout ce qui peut les empêcher de suivre Jésus.

Il a également invité les retraitants à se laisser éclairer par l’Esprit- Saint pour découvrir dans leur vie, ce qui les empêche de suivre Jésus. Les jours suivants, il a approfondi ce sujet en donnant des enseignements sur le péché et ses conséquences dans la vie du chrétien. Le baptême libère le chrétien du mal et son emprise. Le péché, notamment celui de l’idolâtrie ramène le chrétien à cet esclavage. C’est pourquoi, le chrétien ne doit jamais recourir aux solutions de facilité : la corruption, le vol, les offrandes faites aux divinités pour obtenir des biens.

A l’image du Christ qui a souffert sa passion, le chrétien est appelé à emprunter ses pas dans sa vie. Au travers de la maladie, la pauvreté, l’injustice subie, la perte d’un proche et les autres épreuves de la vie. Comme le Christ, il est appelé à endurer, à refuser les facilités, les raccourcis que propose notre monde. Comme le Christ, le chrétien ne doit vouloir qu’une chose : accomplir la volonté de Dieu. Même au prix de multiples souffrances.

Les différents enseignements ont été soutenus par des projections de films. Mercredi, un film, "Les 10 commandements" a été projeté, afin d’aider les participants à mieux connaître la volonté de Dieu. Jeudi matin, un film documentaire sur des grands mystiques de l’Eglise catholique, Marthe Robin, Padre Pio. Le soir, le film sur la passion du Christ a été projeté pour préparer le chemin de croix du vendredi. Tout au long de la semaine, pour aider les retraitants à se libérer de leurs mauvais attachements, des prières ont été adressées au Seigneur.

A travers le rosaire médité, les retraitants ont demandé à Marie, mère de Jésus, comme à Cana, de leur obtenir les faveurs de son divin fils. Des exercices de mortification et de compassion aux souffrances du Christ ont été réalisés à travers le chemin de croix et la récitation du rosaire à genoux sur une distance de 150 m environ.

Le jeun a également été proposé à toutes les personnes bien portantes jeudi, vendredi et samedi. La retraite a pris fin le dimanche par une célébration eucharismatique suivie d’une procession mariale à la grotte. Là, chaque retraitant a offert à Marie, mère de Dieu et avocate des hommes auprès de son divin fils, une bougie. L’abbé Bicaba à la fin de la messe de clôture, a affirmé que Jésus a accordé aux retraitants de nombreuses grâces, notamment des grâces de guérison physique et spirituelle.

Mais, il a ajouté que le plus important, c’est l’occasion qui a été donnée aux retraitants de faire grandir leur foi en Jésus, sauveur de l’humanité. A défaut de pouvoir attester de la véracité des grâces reçues, nous pouvons cependant affirmer que cette retraite qui fut un moment unique de conversion et de croissance spirituelle restera à jamais gravée dans le cœur de nombreux participants.

Nicole OUEDRAOGO (Stagiaire)

Fasozine

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s