Inondations au Ghana, un barrage burkinabè mis en cause

A Tamale au Ghana, deux personnes ont trouvé la mort ce jeudi 2 septembre 2010 dans le district de Mamprusi Ouest, dans des inondations causées par les pluies torrentielles et l’ouverture des déversoirs du barrage de Bagré au Burkina.

Selon le ministre de la région Upper East, Mark Woyongo, en visite sur les rives de la Volta blanche, « les eaux avaient fini par submerger plusieurs communautés ainsi que leurs exploitations agricoles ». Pour lui, les conséquences de l’ouverture totale des déversoirs du barrage de Bagré devenaient dramatiques pour la vie des populations et pour leurs biens, le niveau de l’eau montant à la minute près. L’Organisation pour la gestion des catastrophes naturelles (NADMO) a, quant à elle, demandé aux communautés vivant sur les bords du fleuve de se rendre dans des endroits plus sûrs.

 

Elza Sandrine Sawadogo (Stagiaire)

Fasozine

Advertisements
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s