Dîner-gala de l’UCIP : Après le travail la moisson

L’Union catholique internationale de la presse a, en marge de son 22e Congrès à Ouagadougou, organisé un dîner gala le jeudi 16 septembre

JPEG - 65.5 ko
Le DP de l’Observateur, Edouard Ouédraogo (à g.), recevant la médaille d’or des mains du ministre de la Culture

2010 sur le site du SIAO, pour récompenser les journalistes les plus méritants. Une soirée rehaussée par la présence du ministre de la Culture, du Tourisme et de la Communication, Filippe Savadogo. Dans ce jeu de récompenses, l’Observateur Paalga s’en est tiré avec la médaille d’or.

Depuis le 12 septembre dernier, la capitale du Burkina Faso vibre au rythme du 22e Congrès de l’Union catholique internationale de la presse (l’UCIP). La soirée du jeudi 16 septembre a été consacrée à la remise de récompenses aux journalistes de l’Union qui se sont illustrés dans les domaines de l’information et de la communication. Alexandre Le Grand Rouamba, président du Comité national d’organisation (CNO) a exprimé toute sa reconnaissance aux congressistes qui se sont battus pour que cette rencontre se tienne au Burkina, ainsi qu’à tous ceux qui ont contribué d’une manière ou d’une autre au succès du Congrès. C’est après ces formalités d’usages, qu’il a ouvert la première fenêtre de la liste des lauréats en annonçant le prix international d’excellence en journalisme qui a récompensé environ une quinzaine de journalistes. Ainsi plus d’une cinquantaines d’hommes et de femmes de médias ont vu leurs efforts récompensés, dans 9 catégories. Parmi ces catégories, on peut citer entre autres, le prix international de la promotion de la femme et le prix international de la solidarité avec les réfugiés.

JPEG - 55.5 ko
Le SG de l’UCIP, Joseph Chittilappily, encadré par 2 lauréats de la soirée

Le premier prix récompense les efforts déployés par un journaliste pour rendre plus conscients les peuples et les sociétés des questions relatives à la situation de la femme. Quant au second prix, il tient à honorer les professionnels des médias qui ont milité pour la dignité et le droit des réfugiés en tant que personnes humaines. L’un des moments les plus attendus de la soirée était sans doute, l’annonce du lauréat de la médaille d’or qui est allée à L’Observateur Paalga du Burkina. Réagissant après la réception du prix, Le directeur de publication du journal, Edouard Ouédraogo, a dit partager les honneurs de la médaille avec tous les doyens qui ont lutté pour porter l’UCAP sur les fonts baptismaux. « Je partage ce prix avec l’ensemble des confrères burkinabè et plus particulièrement les fondateurs de l’UCAP et de sa section nationale », a-t-il indiqué. Selon le patron de « L’Ob’s », les bases de l’UCAP ont été jetées dans les années 1970 à Ouagadougou à travers un séminaire avant de se concrétiser en 1980 à Kigali au Rwanda.

Pour lui, cette récompense n’est donc qu’un retour aux sources. Il faut noter qu’en plus de la diversité gastronomique de ce gala, les convives du premier congrès de l’UCIP en terre africaine ont été servis en culture burkinabè. En effet, entre les chansons interprétés de l’orchestre national et les pas de danse exécutés dans un art chorégraphique estampillé Burkina Faso, les « spectateurs journalistes » se croyaient par moment à un concert. Et Comme pour compléter cette expression de la culture burkinabè, le ministre Filippe Savadogo a offert à chaque lauréat, un chapeau de Saponé et un livre sur l’épopée moaga. Romain NEBIE : Commission Presse 22e Congrès mondial de l’UCIP

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s